Publié par
Il y a 10 années · 5 minutes · Agile, Back

Revue de Presse Xebia

Revue de Presse Xebia
La revue de presse de l’actualité Java/J2EE hebdomadaire proposée par Xebia.

Agilité

SOA

Le coin de la technique


Agilité

Agile Styles: Lean and DSDM

Dynamic Systems Development Method (DSDM) est une méthode de gestion de projet appartenant à la famille des méthodes agiles. Cette méthode a vu le jour en Grande-Bretagne en 1994 et y est de nos jours officiellement reconnue et acceptée pour les projets gouvernementaux. Dans cette 2e vidéo (en anglais) de la conférence Agile2006 organisée par la « Agile Alliance », Jean Tabaka qui a travaillé sur DSDM dans les années 90 avant de rejoindre le « mouvement agile unifié », revient sur l’historique et les principes de cette méthodologie. Dans une deuxième partie, c’est de Lean dont il s’agit. Vous voulez en savoir plus sur les 7 principes du Lean manufacturing et leur transposition au développement logiciel ? Dans ce cas, ne ratez par les explications de Mary Poppendieck qui, après avoir implémenté l’un des premiers systèmes Just-In-Time chez 3M, a beaucoup travaillé sur l’application des principes du Lean au développement logiciel (voir notamment Lean Software Development: An Agile Toolkit) et intervient mondialement en tant que coach sur le sujet.

Origins of Scrum

Je ne saurais dire exactement pourquoi mais il semblerait que les practiciens Scrum soient particulièrement intéressés par les origines de Scrum ces derniers temps. Le « phénomène » a commencé sur la liste des utilisateurs de Scrum avec un post de Ken Schwaber, l’un des co-auteurs de Scrum. Avec ses 39 réponses, ses illustres participants (Mike Cohn, Jeff Sutherland pour ne citer qu’eux), c’est un topic dont on peut dire qu’il a été plutôt actif. Toujours est-il que quelques jours plus tard, Jeff Sutherland (l’autre co-auteur de Scrum) est lui aussi revenu sur les origines de Scrum sur son blog. Du papier de Takeuchi et Nonaka à la première implémentation de Scrum en 1993, vous apprendrez tout sur la génèse de Scrum.

SOA

IONA Fuse : l’unification des ESB Apache

Nous pressentions une consolidation des ESB Apache sous l’impulsion d’IONA (cf. La bataille des ESB Apache : Synapse vs. Service Mix vs. CXF). C’est aujourd’hui chose faite avec le lancement d’IONA Fuse dont les composants FUSE ESB, FUSE Message Broker, FUSE Services Framework et FUSE Mediation Router reposent respectivement sur Apache ServiceMix, Apache ActiveMQ, Apache CXF et Apache Camel.

Une victoire pour Apache ServiceMix qui devient un challenger de poids face à Mule ESB et un revers de plus pour Apache Synapse/Axis2 dont l’isolement s’accroit.

Why support services are critical, but not important

Dans cet article, Steve Jones exhorte les services IT à bien faire la différence entre les services métiers, qui sont « importants », et les services de support, qui sont « critiques ».

Même si l’exemple du tour de France est un peu tiré par les cheveux, c’est une nouvelle occasion de rappeler que l’objectif des SOA est de mettre l’IT au service du métier.

C’est pourquoi, seuls les services apportant de la valeur à l’entreprise (les services métiers) doivent être considérés comme importants.

Les services applicatifs et/ou techniques (libre à chacun de définir son découpage horizontal et de nommer ses typologies de services comme il l’entend) restent des services de support, au sens où ils supportent les processus et services métiers qui sont construits par assemblage (orchestration) de ces services. Ils sont donc critiques, puisque de leur bon fonctionnement dépend celui des services métiers, mais ils ne sont pas importants puisqu’ils n’apportent pas de valeur ajoutée au métier.

Le coin de la technique

Websphere EJB3 Beta Program, un parfum de V7

IBM lance le Websphere EJB3 Beta program. Un aperçu des implémentations EJB3 et JPA de Websphere V7. On y retrouve un conteneur EJB3 et comme attendu l’implémentation OpenJPA de la Fondation Apache. La documentation est pour le moment spartiate et les feature packs des outils de développement (Application Server Toolkit et Rational Application Developer) ne sont pas encore disponibles, cela réserve donc ce feature pack aux passionnés des nouveautés Websphere.

Rappelons pour les impatients que les implémentations JPA d’Hibernate et d’OpenJPA peuvent être utilisé avec Websphere 6.1 sans l’utilisation de cet EJB3 feature pack (cf. DeveloperWorks : Leveraging OpenJPA with WebSphere Application Server V6.1 et DeveloperWorks : Using Spring and Hibernate with WebSphere Application Server).

Setter injection versus constructor injection and the use of @Required

Dans cet article, Alef Arendsen nous présente la comparaison entre l’injection par le setter ou par le constructeur.

  • l’injection par le constructeur permet, par exemple, de s’assurer que les classes obligatoires seront instanciées, en effectuant des tests lors de l’instanciation de celles-ci.
  • l’injection par le setter dans les autres cas. De plus il nous montre une autre manière d’injecter une dépendance en passant par le @Required.

Enfin il termine en nous présentant un autre moyen de vérifier l’injection d’une dépendance en passant par Spring InitializingBean interface.

Entre la configuration par le code via des annotations (Spring Java Configuration Project) et ce plaidoyer pour le « Constructor Based Dependency Injection », il est amusant de voir la communauté Spring revenir sur ses principes fondateurs et se rallier aux idées autrefois défendues par PicoContainer. Et nous en profitons pour mentionner les très pragmatiques principes du Good Citizen énoncés par Dan North et Aslak Hellesoy.

Xebia France
Xebia est un cabinet de conseil international spécialisé dans les technologies Big Data, Web, les architectures Java et la mobilité dans des environnements agiles. Depuis plus de 11 ans nous avons la volonté de partager notre expertise et nos actualités à travers notre blog technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *