Publié par

Il y a 12 ans -

Temps de lecture 3 minutes

Quel type de projet pour démarrer une SOA ?

Le projet pilote

Toute mise en place d’une SOA commence (après les phases d’étude et de conception bien sûr) par la réalisation d’un projet pilote. Il ne s’agit pas là d’un prototype pour tester un produit mais plutôt d’un projet pilote pour mettre à l’épreuve les choix effectués dans le cadre de la SOA.

Le choix du projet dépend des objectifs poursuivis.
Sans être exaustive, la liste ci dessous cite quelques enjeux potentiellement portés par un projet pilote

  • Valider l’exposition sous forme de services d’une application existante.
  • Valider l’architecture définie.
  • Valider l’ESB choisi ou présenti.
  • Valider la solution d’orchestration choisie.
  • Vérifier le suivi des traitements du SI (BAM).
  • Tester l’organisation projet des équipes (nouvelle organisation projet, nouvelle méthode, etc).
  • Vérifier la réutilisabilité des services d’une application.

Chercher à valider tous les points précédemment cités est certainement un objectif trop ambitieux pour un seul pilote !

Think Big, Start small !

(Commencer petit mais voir en grand)

Pendant la phase d’apprentissage de la SOA, la question de l’ambition initiale doit systématiquement être posée.

Un nombre trop grand de changements engendre une prise de risque maximale.

SOA doit être appréhendée par étape : les premiers projets doivent porter, de préférence, sur des applications à complexité réduite pour se « faire la main » sur un cas simple. Une fois les premiers aspects de SOA maîtrisés, les enjeux peuvent devenir plus ambitieux.

Multiplier les chantiers peut être un facteur de risque. Ainsi une migration de serveur d’applications en même temps qu’une refonte applicative sembleraient déraisonables.

Un véritable de travail d’architecture est à prévoir dans une SOA. Les choix initiaux peuvent s’avérer inadéquats.
SOA est doit être accompagnée d’une approche itérative.

Ainsi les questions suivantes sont à adresser:

Quel produit choisir pour quel besoin ?

La mise en place d’une SOA ne passe pas uniquement par la mise en place de produits. Beaucoup d’autres aspects restent à définir comme la méthode de conduite du projet, l’organisation des équipes et la répartition des responsabilités, l’architecture à mettre en place, etc. Le choix des produits ne doit pas constituer la première étape de la réflexion.

Le choix d’un projet Open Source pour adresser les enjeux précedemment cités peut se révéler opportun.

Voici quelques exemples de produits Open Source qui répondent à des besoins de la SOA :

  • Orchestration de processus
    • ActiveBPEL, Apache Orchestration Director Engine
  • Human Workflow
    • JBoss jBPM, ObjectWeb Bonita
  • ESB
    • MuleESB, Celtix, ServiceMix, OpenESB
  • MOM
    • ActiveMQ, JBoss MQ
  • Exposition de services
    • Axis, XFire
  • Moteur de règles
    • JBoss Rules (anciennement Drools)

En résumé, plutôt que de mettre en place, en une fois, toutes les briques de la SOA et d’introduire trop de changements, il est souvent préférable d’adopter une approche incrémentale. La mise en place d’une SOA engendre des changements profonds au sein des organisations comme par exemple l’ajout de nouvelles briques au SI, la modification de l’organisation et des responsabilités des équipes, le changement des médias de communication entre les applications, etc. Mettre en oeuvre un seul et unique projet pilote n’est donc pas envisageable.

Publié par

Publié par Xebia France

Xebia est un cabinet de conseil international spécialisé dans les technologies Big Data, Web, les architectures Java et la mobilité dans des environnements agiles. Depuis plus de 15 ans, nous avons la volonté de partager notre expertise et nos actualités à travers notre blog technique.

Commentaire

5 réponses pour " Quel type de projet pour démarrer une SOA ? "

  1. Publié par , Il y a 12 ans

    Bonjour,
    Dans la rubrique « quel produit choisir .. . », je suis un peu déçu de ne pas voir figuer JbossESB (anciennement rosetta). C’est pourtant (pour l’avoir testé) un produit qui mérite sa place dans la liste.
    Y’a -t-il une raison à cette exclusion ?
    Est ce due à la traditionnelle raison « on ne peut pas citer tout le monde » :-))

    Meissa

  2. Publié par , Il y a 12 ans

    Effectivement, on ne peut pas citer tout le monde ;)

    De plus, à l’époque où cet article a été rédigé, JBoss ESB n’existait pour ainsi dire pas. Sur la page d’accueil de JBoss ESB, on pouvait lire une prévision de sortie à fin 2006. J’ai même envisagé le fait que le produit puisse être mort et enterré.

    La première version alpha (4.0alpha1 est sorti quelques jours après la publication de l’article (http://labs.jboss.org/jbossesb/downloads/4.0Alpha1).

    JBoss ESB est sûrement un produit à prendre en compte. D’ailleurs, nous avons même un client qui le met en place dans son infrastructure.

  3. Publié par , Il y a 12 ans

    je suis sur un Projet qui porte sur le JBOSS ESB et je suis un pe perdu
    g pas vraiment compris c’est koi la différence entre jboss et jboss ESB.
    on me demande d’intégrer les services métiers implémentés en EJB3 sur le bus de services JbossESB.

    y a t il klk 1 qui pourrait m’expliquer pratiquement ça consiste en koi exactement ?

    merci bp d’avance

Les commentaires sont fermés.

Nous recrutons

Être un Xebian, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.