Revue de Presse Xebia

Revue de Presse Xebia
La revue de presse de l’actualité Java/J2EE hebdomadaire proposée par Xebia.

Actualité éditeurs / SSII

Le coin de la technique

La revue de presse de l’actualité Java/J2EE hebdomadaire proposée par Xebia.

Actualité éditeurs / SSII

Progress Software acquière IONA Technologies

Le 25 juin, Progress Software a annoncé l’acquisition de IONA Technologies pour environ 162 millions de dollars. L’entente devrait être conclue en septembre, en attendant l’approbation des autorités réglementaires aux États-Unis, l’approbation des actionnaires IONA, et un ordre de la haute court irlandaise.
Ce rachat est une étape de plus de la consolidation du marché des « plates-formes SOA ». Comme toujours dans ces situations, plusieurs questions se posent :

  • Y a-t-il encore une place pour les acteurs de niches sur ce marché ?
  • Comment Progress Software va-t-il gérer le recoupement des offres ?
  • Quel sera l’impact de ce rachat sur les contributions de IONA Technologies à la communauté open source ?

Eclipse 3.4 est disponible

La version finalisée d’Eclipse 3.4 est disponible. Simultanément, plusieurs autres projets de la fondation Eclipse proposent de nouvelles versions supportant Eclipse 3.4.
Pour en savoir plus :

Le coin de la technique

La crise des processeurs multicore: Scala VS Erlang

Dans cet article, Niclas Nilsson nous présente les problématiques que rencontrent les applications se basant sur les nouvelles architectures machines. Il est vrai que la majorité des machines récentes proposent des processeurs multicore, et afin de pouvoir les utiliser, les applications doivent gérer les problématiques de concurrences. Une solution consiste à écrire ou réécrire du code afin de gérer les concurrences. Les threads sont majoritairement utilisés, mais les problèmes qui en découlent peuvent être difficiles à résoudre (deadlocks…).
Une autre solution serait de se baser sur l’un des deux langages de programmation qui font parler d’eux: Scala et Erlang. L’auteur nous présente ainsi les forces et les faiblesses de chacun de ces deux langages basées sur les critères suivants:

  • fiabilité
  • processus légers
  • mutable/non mutable
  • les types (statiques/dynamiques)
  • récursivité et boucles
  • modification à la volée du code

Nous voyons que d’après cette étude ces deux langages présentent des différences (au niveau des types, Scala se base sur la JVM) ; en revanche, en ce qui concerne la gestion de la concurrence, ces deux langages offrent des similarités dans la résolution des ces problèmes. Il est fort à parier que Scala et Erlang vont encore faire parler d’eux.

JSR-305 : la consécration des outils de « Software Defect Detection »

Les outils de contrôle de la qualité du code (Checkstyle, JDepend, FindBugs, etc) ont connu un essor sans précédant avec l’enrichissement des environnements de développement et l’utilisation des serveurs d’intégration continue.

FindBugs avait initié en 2005 la détection de NullPointerException aidée par l’utilisation d’annotations (@Nullable et @Nonnul). IntelliJ IDEA avait repris le concept en version 6. Le Java Community Process standardise aujourd’hui l’utilisation d’annotations pour aider à la détection des bugs avec JSR 305: Annotations for Software Defect Detection. William Pugh, spec lead de la JSR 305 et leader du projet Findbugs, a présenté à l’occasion d’un Google Tech Talk les enjeux de cette JSR. Nous retiendrons :

  • @Nonnull : champ ou paramètre dont la valeur ne peut être nulle après l’initialisation de l’objet.
  • @Nullfeasible : le code doit vérifier l’éventuelle nullité de ce champ ou de ce paramètre.
  • @UnknownNullness : similaire à l’absence d’annotation, nécessaire pour surcharge une annotation @Nonnull ou @Nullfeasible d’un objet hérité.
  • Des réflexions sont en cours sur la détection des bugs de multithreading (@ThreadSafe, @NotThreadSafe, @GuardedBy, etc).

Sortie de Subversion 1.5

Une nouvelle version de SVN a été mise en ligne. Les (notes de version) son très complètes.
Elle est annoncée comme la version ajoutant le plus de fonctionnalités depuis la 1.0.

  • Merge tracking : enfin des améliorations sur la gestion des opérations de merges dans Subversion ! Il était auparavant nécessaire de se contenter de commentaires manuels pour suivre ces opérations et les branches. L’implémentation n’est pas encore complète.
  • Sparce checkout : possibilité de récupérer une partie des sources, utile pour les projets très volumineux
  • Interactive conflict resolution : l’API et l’outil en ligne de commande apportent un meilleur support pour les opérations de résolution de conflits
  • Changelist support : possibilité de grouper des fichiers par liste, pour ensuite effectuer des commandes sur cette liste
  • Améliorations des move/copy : on peut par exemple enchainer les move, c’est-à-dire renommer ou déplacer plusieurs fois un fichier sans avoir à commiter entre chaque opération

Le client TortoiseSVN et le plugin Eclipse Subclipse suivent avec chacun une nouvelle version supportant Subversion 1.5.

Voir l’annonce sur InfoQ.

Billets sur le même thème :

2 Responses

  • Si le plug-in Subclipse pouvait au passage devenir stable et utilisable, ca serait pas du luxe…

  • Bonjour Waddle,

    Je vous propose aussi de partager mon rêve d’un support de Subversion dans Eclipse en complément du support du certes valeureux mais aujourd’hui dépassé CVS :-)

    Le choix du plugin Subclipse versus Subversive est trop souvent une source de confusion sur les projets.

    Cyrille (Xebia)

Laisser un commentaire