Revue de Presse Xebia

Revue de Presse Xebia
La revue de presse de l’actualité Java/J2EE hebdomadaire proposée par Xebia.

Actualité éditeurs / SSII

Agilité

RIA

Le coin de la technique

Evènements de notre communauté en France et à l’étranger

Actualité éditeurs / SSII

SpringSource rejoint le comité exécutif du JCP pour Java SE et EE

SpringSource était déjà présent dans des Expert Groups clefs de Java EE (JSR-316 : JavaEE 6, JSR-291 : Dynamic Component Support for Java SE – aka OSGi, etc). Rod Johnson fait un pas de plus dans cet organisme en se faisant élire membre du JCP Executive Committee for Java SE/EE, le comité qui encadre les JSR relatives à Java SE et Java EE. L’Executive Committee est à l’image de l’ouverture du JCP ; on y retrouve principalement des grands acteurs du monde Java (IBM, Oracle, Sun, etc) mais aussi l’ancien trublion aujourd’hui assagi des serveurs Java EE JBoss/Redhat et des membres individuels comme l’universitaire Doug Lea ou le polémique auteur du Bile Blog Hani Suleiman (qui ne s’est pas représenté cette année).

Rod Johnson place son mandat sous le signe de la transparence, de l’écoute de la communauté et du pragmatisme (Cf. A word about the election et our approach to the JCP). Cette vision s’inscrit dans la tendance actuelle du JCP dont les travaux s’ouvrent chaque année un peu plus (participation gratuite pour les individuels, publicité des débats, Reference Implementation (RI) et Technology Compatibility Kit (TCK) open source, etc).

La présence de SpringSource dans les instances dirigeantes du JCP participera au maintien de l’équilibre entre « petits et grands » dans un monde en phase de concentration (Oracle/BEA, IBM/ILog, Progress/IONA, etc). De plus, on peut espérer que Rod Johnson facilite le rapprochement entre le JCP et l’OSGi Alliance dont le fonctionnement ressemble plus au JCP d’il y a 10 ans (participation payante, membres essentiellement commerciaux, confidentialité des débats, des RI et des TCK, etc) qu’à la communauté que nous connaissons aujourd’hui : certes perfectible mais exemplaire par son ouverture.

Pour en savoir plus : SD Time : Rod Johnson on a mission to open up JCP, The 451 group : Spring forward.

Microsoft embrasse les Middlewares de Message Open Source

Microsoft avait déjà surpris la communauté Open Source cet été en devenant Platinium Sponsor de la Fondation Apache. La firme de Redmond poursuit aujourd’hui son rapprochement avec le monde Open Source en rejoignant l’AMQP Working Group pour soutenir le développement du protocole open source de middleware de messages AMQP destiné à concurrencer le duopole d’IBM et de Tibco (respectivement Websphere MQ et RendezVous).

Au delà de l’effet d’annonce, comment la firme de Redmond concrétisera-t-elle cet engagement ? Microsoft refondra-t-il Microsoft Message Queing (MSMQ) pour implémenter AMQP ? Contribuera-t-il à un projet Open Source comme par exemple Apache QPid, projet largement supporté par Redhat qui en a fait le socle de sa solution Redhat Messaging ?

En attendant plus de détails, ce ralliement pourrait d’une part être le soutien qui semblait manquer à AMQP pour prendre son essor et d’autre part être un différenciateur clef de Microsoft pour se lancer à l’assaut des parts de marché d’IBM et de Tibco.

Pour en savoir plus : InteropNews : Microsoft embraces AMQP open middleware standard

Agilité

Scrum et le lavage en machine

On connaissait la métaphore du Rugby pour expliquer Scrum, voici une comparaison plus originale : le lave-linge ! Le Touilleur Express fait l’analogie entre Scrum et le lavage en machine pour expliquer quelques notions :

  • Product backlog : le linge sale représente la liste des tâches à faire.
  • Itérations : le lavage s’effectue par cycle, comme le développement itératif.
  • Capacité non extensible : ne demandez pas à votre lave-linge de laver plus de linge que sa capacité (5kg), de même une équipe ne peut produire qu’une quantité limitée de fonctionnalités par itération.
  • Gestion de priorités : il faut trier le linge en fonction des priorités, si l’on a besoin de la chemise pour demain ou si elle peut attendre le prochain lavage.
  • Ne pas perturber l’itération : il est impossible d’arrêter un programme en cours pour y ajouter une chemise oubliée. L’itération ne doit pas être perturbée non plus.

On pourrait rajouter qu’il faut éviter de mélanger les couleurs et les domaines métier, sinon le résultat pourrait déteindre !

RIA

X2O framework ou comment faciliter la réalisation d’applications Flex.

Après Exadel Flamingo, voici un nouveau framework nous facilitant le développement d’applications Flex : X2O. Dans cet article, InfoQ interroge Ka Wai Cheung de We Are Mammoth sur ce nouvel outil. X2O est une plateforme permettant de réaliser des applications Flex sans toucher au code de la partie serveur. Grâce à ce framework, nous n’avons plus aucune intégration à réaliser, pas de base de données à mettre en place. Tout est géré par le framework.

Il suffit pour cela de se créer un compte sur http://www.x2oframework.com/# puis de créer un modèle de données et de le soumettre à X2O.

Celui ci va ensuite générer :

  • Un CMS sécurisé permettant de gérer les données.
  • Un fichier SWC contenant les value objects du modèle de données ainsi que les CRUDs basiques et les méthodes de chargement qui ont été configurés dans le CMS.
  • La documentation ActionScript 3 du projet.

Le CMS généré comprend une base de données, des procédures stockées, une couche d’accès aux données et une couche web service. Il est hébergé par le site et à tout moment, le développeur peut modifier son modèle de données dans le CMS et régénérer la librairie swc et la documentation ActionScript 3. La librairie fournit également des fonctionnalités supplémentaires comme l’envoi d’email et l’upload de fichiers. La plus grosse tâche est maintenant de créer son application Flex et d’appeler les méthodes du fichier swc pour charger les bonnes données.

Actuellement la version bêta est disponible et gratuite pour les développeurs. Ces derniers pourront donc tester ce framework (limité à deux projets par compte), donner leur avis et remonter des anomalies. La version définitive prévue en 2009 comportera probablement une version gratuite et une version payante sur plusieurs niveaux.

Pivot 1.0 : développer des applications RIA en Java et XML

Pivot est un framework Open Source pour le développement des applications RIA en Java. Ce dernier est le fruit d’un travail de l’équipe R&D de VMware, il fournit une alternative aux développeurs qui veulent développer leurs applications RIA en Java.

Les applications Pivot sont construites en Java et XML. La structure de l’interface utilisateur est décrite au format XML avec un langage de description d’écrans appelé WTKX, la gestion des événements et la logique applicative sont écrites en Java.

Pivot semble familier aux développeurs Swing, comme les deux utilisent Java2D et se basent sur une architecture MVC pour une séparation entre les données, la présentation et les traitements. Pivot fournit des composants graphiques dynamiques et réutilisables (panneaux, boutons, tables/grilles, boîtes de dialogues, menus et barres de menus …) pour créer des applications web de nouvelle génération.

Les applications Pivot peuvent s’exécuter à l’intérieur d’un applet java ou à déployer en local, tous systèmes d’exploitation confondus.

Le code source du projet est fourni sous licence Apache Version 2.0.
Une démo de Pivot en action : http://pivot-toolkit.org/tutorials/demo.standalone.html.

Testez vos applications Flex avec Fluint

Lors de l’une de nos récentes revue de presse nous vous parlions de FlexMonkey, outil permettant d’enregistrer des tests fonctionnels à la manière d’un Selenium, mais sur des applications Flex.

Dans cet article de Moxie Zhang, un autre outil nous est proposé et se nomme Fluint. A l’origine développé chez Digital Primates, cet outil est passé Open Source et permet de mettre en place des tests unitaires ainsi que des tests d’intégrations. En effet la majorité des outils ne permettent pas de tester les interactions (souvent asynchrones) entre les composants, et Fluint permet d’effectuer ce genre de tests.

La documentation pour la mise en place est bien fournie, et permet de créer assez rapidement des suites de tests.

A travers ces outils, nous voyons que les technologies RIA, et plus particulièrement Flex remportent de plus en plus de succès, alors qu’attendez vous pour franchir le pas ?

Le coin de la technique

Envers rejoint Hibernate

Peu de temps après sa première release officielle, Adam Warski, développeur principal de JBoss Envers, a annoncé cette semaine sur son blog l’intégration de ce framework de versioning d’entités comme module d’Hibernate. S’il n’apparaît pas encore sur la page officielle du projet, les sources ont d’ores et déjà été migrées sur le repository d’Hibernate. Aucun tag Hibernate ne dispose d’Envers pour le moment. Son intégration n’est d’ailleurs pas complètement terminée, quelques modifications restent à régler avant sa première release sous ce nouveau nom. Par exemple, l’annotation @Versioned sera renommée @Audited pour éviter toute confusion avec @Version de JPA. La première version d’Hibernate proposant les fonctionnalités d’Envers devrait donc être la future 3.4.

Pour mémoire, Envers vous permet de versionner simplement la plupart de vos mappings JPA et Hibernate. A l’image de Subversion, il offre un mécanisme de révisions et un moyen d’effectuer des recherches sur son historique.

Evènements de notre communauté en France et à l’étranger

GWT au Paris JUG de Novembre

Le prochain Paris JUG se tient demain 4 Novembre, dans les locaux de l’ISEP.

Au programme de la soirée:

  • Une présentation de Google Web Toolkit, par Didier Girard, directeur technique de SFEIR.
  • Puis une démonstration de l’API Restlet portée sur GWT, Restlet-gwt, par Jérôme Louvel, l’auteur de Restlet.

XKE, le programme de la session de Novembre

Le prochain XKE (Xebia Knowledge Exchange) aura lieu le jeudi 6 Novembre 2008. Les sujets suivants seront abordés :

  • WSI-Basic profiles.
  • Java Rebel.
  • La galaxie GWT, un tour d’horizon des projets qui gravitent et améliorent le célèbre framework de Google.
  • DDD – Domain Driven Design.
  • Liquid Base, un outil qui gère les modifications de schéma de base de données.
  • Spring Dynamic Modules, l’OSGI vu à la sauce Spring.
  • Les outils de la JVM.

Comme nous l’annoncions, les XKE sont ouverts à l’ensemble des personnes à l’écoute du marché de l’emploi autour des technologies Java/J2EE. Si vous êtes l’une d’entre elles, n’hésitez pas à contacter Mélanie Bacrot pour vous inscrire.

One Response

Laisser un commentaire