Publié par
Il y a 9 années · 7 minutes · Android, Back, Cloud, Mobile

Revue de Presse Xebia

Revue de Presse Xebia
La revue de presse de l’actualité Java/J2EE hebdomadaire proposée par Xebia.

Actualité éditeurs / SSII

SOA

Mobilité

Le coin de la technique

Évènements de notre communauté en France et à l’étranger

Actualité éditeurs / SSII

Google App Engine pour Java et Groovy

Google App Engine, solution de Cloud Computing proposée par Google supporte depuis la semaine dernière (en plus du langage Python disponible depuis un an) le langage Java. Cette solution permet dorénavant de déployer son application web à base de servlets (sous forme de war) sur un serveur virtuel hébergé sur l’infrastucture de production de Google (Google a donné la semaine dernière un compte Google App Engine Java aux 10 000 premiers inscrits).

Google met en avant les avantages suivants :

  • La facilité d’utilisation via un SDK très documenté et des plugins Eclipse.
  • La scalabilité gérée de manière transparente et automatique
  • La fiabilité et la performance fournies par les infrastructures de Google
  • Enfin, App Engine est gratuit si votre serveur n’excède les 500 Mo de stockage et 5 millions de page visualisées par mois

Google fait une entrée de manière fracassante dans le marché du cloud computing « Java » (Amazon EC2, etc.. ) et propose une offre séduisante où chacun peut créer, tester et déployer son application facilement. La création d’un projet App Engine sous Eclipse via le plugin est simple et le déploiement sur App Engine s’effectue en un seul clic.

Quelques liens utiles :

SOA

Le statut de JBI 2 en question

La JSR-312 : Java Business Integration 2.0 (JBI) a été initiée début 2007 pour pallier les défauts de la première version de ce standard (JSR-208 : JBI). Cette dernière souffrait en effet de nombreuses critiques, portant principalement sur sa lourdeur excessive et son indépendance vis-à-vis des autres standards existants (SCA, EJB3, JAX-WS, …).

Le projet était alors ambitieux mais la perspective d’un tel standard ne manquait pas d’intérêt. Toutefois, deux ans après sa création, le statut de cette JSR, tel qu’affiché sur sa page du JCP, reste toujours inchangé et la JSR est maintenant classée « inactive ».
Ron Ten-Hove (co-spec lead de la JSR), vient toutefois d’apporter une information discrète quant à l’activité de l’Expert Group associé sur la mailing list du projet OpenESB. Il indique que le développement de la JSR n’est pas interrompu et que la classification d’inactivité est uniquement due à une nouvelle règle du JCP qui étiquette ainsi les JSRs dont le statut n’a pas évolué depuis 18 mois. Ceci ne refléterait donc pas le niveau d’activité au sein de l’Expert Group. Aucune date ni évolution de planning ne sont par contre indiquées.

Le standard JBI 1.0 est boudé par un grand nombre de produits commerciaux et Open Source qui préfèrent épouser la vague des « lightweight ESB » dont nous vous parlions déjà il y a un an. Toutefois l’arrivée tardive d’un standard faisant consensus n’est pas forcément un frein à son adoption comme l’a montré EJB 3 remplaçant avec succès ses très lourds prédécesseurs ; la voie reste donc ouverte pour JBI 2.0 et l’avenir nous dira si la tâche n’était pas trop lourde.

Mobilité

Preview d’Android 1.5

En attendant la sortie finale d’Android 1.5 (Cupcake) à la fin du mois, Android Developers Blog annonce la sortie d’une pré-version du SDK 1.5 pour les développeurs d’applications Android.
Parmi la liste complète des nouveautés d’Android 1.5, cette pré-version du SDK propose notamment:

  • le clavier virtuel
  • le développement de widgets pour l’écran d’accueil (à l’image de l’horloge ou du widget de recherche qui existent déjà dans Android)
  • la fonctionnalité live folders
  • la reconnaissance vocale

Ce nouveau SDK propose également une avancée intéressante : la possibilité de gérer plusieurs versions du SDK en parallèle, par exemple ici les versions 1.1 et 1.5. Les développeurs pourront donc tester leur application sur plusieurs environnements sans manipulations fastidieuses.
Afin de commencer à tester vos applications sur cette nouvelle version d’Android, vous pouvez télécharger ce SDK 1.5 en cliquant ici.

Le coin de la technique

Lucene continue d’innover

Le projet Apache Lucene reste une source d’innovation importante au fil des années. Il compte en effet huit sous-projets, chacun apportant son lot d’outils et d’APIs additionnelles permettant de mettre en œuvre un moteur de recherche toujours plus élaboré.Ces sous-projets vont parfois au-delà du simple environnement de Lucene, comme cela a été le cas avec Hadoop, qui gagne actuellement en popularité et dont le moteur MapReduce est réutilisé par de nombreux autres projets.

Dernière preuve en date de cette activité, le sous-projet Mahout, créé en Janvier 2009 et qui vient d’être annoncé en version 0.1, a pour but de fournir des implémentations d’algorithmes de machine learning, la plupart pouvant être distribués grâce à Hadoop. Ces algorithmes couvrent principalement :

  • La classification et le clustering : permettent de catégoriser, tagger et séparer des données en groupes. Ainsi enrichies, ces données pourraient par exemple être plus facilement exploitables et accessibles par un moteur de recherche qui saurait exploiter ces informations lors de son processus d’indexation.
  • Le collaborative filtering : permet de créer des systèmes d’associations d’objets par apprentissage, du type « les utilisateurs ayant acheté cet article ont également acheté … ». Cette fonctionnalité est offerte par le moteur Taste de Mahout.

Ces technologies sont actuellement plus proches du monde de la recherche que de celui de l’informatique de gestion en entreprise. Et c’est bien là que va résider tout le défit pour Mahout : parvenir à proposer une API simple et robuste pour offrir ces fonctionnalités à moindre coût aux applications d’entreprise. Actuellement peu courants, les cas d’utilisation pourraient se multiplier avec la mouvance globale vers les technologies Web 2.0 et autre concepts liés à l’intelligence collective.

ServiceMix 4 et son kernel OSGi

L’équipe de ServiceMix a profité de la conférence ApacheCon Europe 2009 pour annoncer la sortie de la version 4.0 finale de leur ESB.
Rod Biresch présentait en septembre dernier les principaux apports de cette nouvelle version, ce qui permettait alors de constater qu’il s’agissait avant tout d’une refonte de l’architecture du projet. Ainsi, alors que ServiceMix 3 gravitait principalement autour de son conteneur JBI, son successeur utilise désormais un kernel basé sur OSGi et secondé par un module Normalized Message Router (NMR). Il donne naissance à deux sous-projets distincts : ServiceMix Kernel et ServiceMix NMR.

Cette nouvelle architecture permet à ServiceMix de gagner en évolutivité et n’a qu’un impact limité pour les développeurs utilisant cet ESB. Ainsi, les composants développés pour ServiceMix 3.x restent compatibles avec cette nouvelle version, tel que l’on pouvait s’y attendre du fait de la conservation du standard JBI.

En outre, Guillaume Nodet (project lead de ServiceMix) nous apprend que le kernel de ServiceMix 4 attire d’autres projets de la fondation Apache (ActiveMQ, Directory et James) ce qui devrait conduire ServiceMix Kernel à devenir un sous-projet d’Apache Felix et à être, à priori, renommé pour l’occasion en Apache Karaf. OSGi continue ainsi de s’imposer massivement pour apporter la modularité dans les implémentations de conteneurs et middlewares Java, après avoir conquit le cœur de nombreux serveurs d’applications.

Évènements de notre communauté en France et à l’étranger

Les Cast Codeurs, le podcast Java en Français

A l’image du Java Posse anglo-saxon, Emmanuel Bernard (JBoss, Hibernate), Guillaume Laforge (SpringSource, Groovy), Antonio Goncalves (freelance, auteur, Paris JUG) et Vincent Massol (XWiki, Maven) lancent Les Cast Codeurs, podcast dédié aux nouvelles fraîches du monde Java, en Français !
Parmi les sujets discutés pendant cette première édition : Google App Engine, le rachat hypothétique de Sun par IBM ou Java EE 6 proposé en final draft.
On y entend beaucoup Emmanuel Bernard, beaucoup moins Vincent Massol, mais les propos et le format sont intéressants, longue vie aux Cast Codeurs !

Xebia France
Xebia est un cabinet de conseil international spécialisé dans les technologies Big Data, Web, les architectures Java et la mobilité dans des environnements agiles. Depuis plus de 11 ans nous avons la volonté de partager notre expertise et nos actualités à travers notre blog technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *