Revue de Presse Xebia

Revue de Presse Xebia
La revue de presse de l’actualité Java/J2EE hebdomadaire proposée par Xebia.

RIA

Le coin de la technique

Evènements de notre communauté en France et à l’étranger

RIA

Sortie de SmartGWT 1.1

Il aura fallu attendre près de 6 mois pour pouvoir apprécier la nouvelle version de SmartGWT, le wrapper GWT de SmartClient par Sanjiv Jivan (sortie de la version 1.0 lors d’une précédente revue de presse), information relayée par l’auteur et par The Server Side.

Cette version 1.1 apporte de nombreuses nouveautés (liste exhaustive sur la release note) :

  • Correction de plus de 50 bugs.
  • Amélioration générale des performances des composants et des skins.
  • Champs de formules et résumés (wizards, bindable avec des DataBoundComponent…).
  • Support du GWT-RPC DataSource avec les DataBoundComponent (tableaux, arbres, menus…).
  • Nombreuses documentations Javadoc (le gros défaut de GWT-Ext).
  • API de récupération d’état de la vue depuis le serveur (pour de nombreux composants).
  • Nouveaux exemples dans le Showcase au niveau de New Samples.
  • Un projet Helloworld pour SmartGWT avec GWT 1.6 …

Une librairie open source gratuite dans son intégralité (licence LGPL), ça ne se refuse pas ou au moins ça se teste !

FlashBuilder 4 supportera FlexUnit 4

Bonne nouvelle pour les développeurs Flex, nous apprenons par InsideRIA que FlexUnit 4 pourra être utilisé sur -FlexBuilder 4- FlashBuilder 4.
Dans cet article, l’auteur nous présente les nouvelles fonctionnalités que propose FlexUnit 4 telles que :

  • Création simplifiée de suites de tests.
  • Création et intégration facile de test runner à d’autres frameworks.
  • Utilisation de l’intégration continue grâce à une automatisation de l’intégration.
  • Meilleure gestion des tests asynchrones.
  • Meilleure gestion des exceptions.
  • Comme les annotations en Junit 4, les tests peuvent être gérés par les Metadata.

La prochaine étape maintenant est d’intégrer le projet à FlashBuilder 4. Il est d’ailleurs possible de voter pour ce projet. Si cela vous intéresse n’hésitez pas à voter vous aussi.

JavaFX 1.2 est arrivé

En accord avec le planning annoncé dès décembre dernier lors de Devoxx, une nouvelle version de JavaFX vient d’être mise à disposition. Les apports sont nombreux et comblent certains manques de la version 1.1. Le site de JavaFX propose un tour d’horizon très complet des nouveautés et Stephen Chin en présente un résumé accompagné d’un guide de migration. On retiendra :

  • Ajout de widgets propres à JavaFX, skinnables et disponibles sur toute les plate-formes. Il n’est donc plus nécessaire de faire appel à des composants Swing (qui étaient inaccessibles sur mobile). L’ensemble des composants simples sont disponibles (bouton, checkbox, …), par contre la ListView est le seul composant de haut niveau à être fourni, pas de table, ni de tree.
  • Ajout de composants dédiés à la création de graphiques de type Area, Bar, Bubble, Line, Pie, Scatter et X/Y.
  • Ajout de nouveaux layouts en supplément des VBox et HBox déjà disponibles.
  • Support de Linux et Solaris.

La compatibilité des binaires générés par JavaFX n’est pas assurée entre cette nouvelle version 1.2 et ses prédécesseurs. Il sera donc nécessaire de recompiler les applications pour assurer la migration.

Le nouveau JavaFX sera donc sorti dans les temps pour être le sujet de nombreuses présentations et annonces lors de JavaOne qui débute aujourd’hui même à San Fransisco. Comme nous vous en parlions il y a quelques semaines, le support des TVs pourrait y faire l’objet d’une démonstration.

Le coin de la technique

G1 Payant ! Oracle sonne-t-il le glas des machines virtuelles Java gratuites ?

Oracle va-t-il rendre Java payant ? Cette question que tous posaient après l’annonce du rachat de Sun revient aujourd’hui au premier plan avec une phrase sibylline de l’annonce de la version 6 update 14 de la JVM de Sun :

« Although G1 is available for use in this release, note that production use of G1 is only permitted where a Java support contract has been purchased… »

En théorie, la fonctionnalité concernée est encore expérimentale et le rachat de Sun par Oracle n’est pas clos : Oracle n’a pas à s’immiscer dans la gestion au quotidien de Sun ; il n’y aurait donc pas de raison que Sun change de stratégie sur la JVM.
Cependant, on n’a jamais vu de telles limitations contractuelles sur la JVM de Sun. Si les JVM mobile et temps réel ont toujours été payantes chez Sun comme IBM et BEA/Oracle, les JVMs serveur et poste de travail étaient traditionnellement gratuites … à un détails près : la JVM JRockit de BEA était devenue payante dès le rachat par Oracle ; on avait alors invoqué des considérations contractuelles qui empêchaient Oracle de distribuer gratuitement une JVM.

C’est aujourd’hui la très répandue JVM de Sun qui est menacée ; une fois de plus à la suite d’un rachat par Oracle. Faut-il craindre la fin des JVM gratuites ? Pour le poste de travail, cela parait très improbable faute de modèle économique crédible mais pour les serveurs, un revirement d’Oracle semble possible et dans la lignée de la nouvelle politique de JRockit. Il resterait alors disponibles gratuitement les JVM IBM J9 et Open JDK, le projet Open Source dont la gouvernance par Sun a été sujette à polémique ces derniers mois. Nous noterons au passage que G1 sera inclus dans la version 7 d’Open JDK.

Pour revenir sur les nouveautés de la JVM 6 update 14, nous retiendrons : la compression des pointeurs (-XX:+UseCompressedOops) pour les JVM 64 bits (cf. Java 64 bits, pas si souvent une bonne idée), l’optimisation des accès aux variables utilisées sur un seul thread ( -XX:+DoEscapeAnalysis ) et ce Garbage First (G1) Garbage Collector optimisé pour la gestion de grands volumes de mémoire mais réservé en production aux souscripteurs d’un contrat de support.

Jetty dévoile sa roadmap

Comme tous les conteneurs Servlet / JSP du marché, Jetty se prépare à l’arrivée de la JSR-315 (Servlet 3.0) prévue pour cet été. Par ailleurs, il opère également divers changements dûs à sa récente intégration à la fondation Eclipse.

Greg Wilkins a présenté une roadmap détaillée des fonctionnalités qui seront présentes dans les futures versions de Jetty.

Jetty 6 reste la version stable en attendant l’arrivée de son successeur.

Jetty 7 est la branche de développement que Greg Wilkins conseille d’adopter pour les projets débutant actuellement. Elle marquera la migration vers le package org.eclipse.jetty, et apportera une remodularisation accompagnée d’un packaging en bundle OSGi en supplément des artifacts Maven, et une préparation à Servlet 3.0 dont il proposera une preview.

Jetty 8 ne différera guère de son prédécesseur, il s’agira avant tout d’un rebuild en Java 1.6 exclusivement, accompagné d’une conformance stricte à Servlet 3.0 dont la spécification sera alors finalisée.

Aucune date précise n’est indiquée par l’auteur, mais il semble que la finalisation de la spécification Servlet 3.0 constituera le principal régulateur du calendrier de Jetty.

Sortie de Tellerium 0.6.0 RC1

Tellerium est un framework de tests unitaires d’interface utilisateur. Le projet s’appuie sur Selenium, est compatible avec JUnit et TestNG et permet d’écrire les tests en Java, Groovy ou par un DSL.

Les nouvelles fonctionnalités entre la version 0.5.0 et cette 0.6.0 sont plutôt nombreuses, on notera ainsi :

  • Ajout du sélecteur jQuery (et du jQuery Cache).
  • Support de Selenium 1.0 Beta 2 et Groovy 1.6.
  • Core (Include, setCustomConfig, Dump method …).
  • Selenium Grid (tests en parallèle).
  • Archetype Maven (JUnit et TestNG) …

Plusieurs nouvelles fonctionnalités donc mais surtout de nombreuses optimisations de performances, des tests plus rapides et plus faciles à écrire, le tout utilisant les versions les plus récentes des projets dont il dépend. A noter aussi le plugin pour FireFox TrUMP (Tellerium UI Model Plugin) permettant d’écrire plus rapidement les tests (enregistrement des clicks, validation et customisation, export Groovy…).

Le téléchargement se passe par ici, et pour les pom ça se passe en bas de page par là.

Evènements de notre communauté en France et à l’étranger

Conférence Google IO 2009

Google I/O 2009 s’est tenu la semaine dernière à San Francisco. Il s’agit d’une des conférences destinées aux développeurs utilisateurs des applications et des API de Google. L’actualité autour de cette conférence étant relativement importante, nous avons décidé de traiter celle-ci dans un article séparé.

En voici les grandes lignes de ce qui s’est vu à Google I/O :

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre billet dédié au sujet.

Adobe présente Flash Catalyst à Paris

Mercredi 3 Juin 2009 à 16h, Adobe propose une présentation de Flash Catalyst. Cet outil destiné aux designers permet de concevoir des composants graphiques riches sans programmation. Ces créations peuvent ensuite être fournies à un développeur Flex pour que ce dernier se charge de la programmation intelligente.
Cette présentation va se diviser en deux sessions sous formes de conférences et d’ateliers :

  • Une session développeur.
  • Une session designer.

Elle se clôtura par un cocktail à 19h30.
Pour plus d’informations ou pour vous inscrire ça se passe ici.

Publié par

Publié par Xebia France

Xebia est un cabinet de conseil international spécialisé dans les technologies Big Data, Web, les architectures Java et la mobilité dans des environnements agiles. Depuis plus de 15 ans, nous avons la volonté de partager notre expertise et nos actualités à travers notre blog technique.

Commentaire

5 réponses pour " Revue de Presse Xebia "

  1. Publié par , Il y a 10 années

    Bonjour,

    Pour G1, la mention semble avoir disparu pour qqc de plus nuancé :

    « G1 is available as early access in this release, please try it and give us feedback. Usage in production settings without a Java SE for Business support contract is not recommended. »

    Ils ont (temporairement) revue leur copie en attendant un acte plus officiel ?

  2. Publié par , Il y a 10 années

    Concernant G1 et les JVM gratuites :
    à priori la JVM J9 d’IBM pour Windows n’est pas disponible gratuitement pour le tout le monde. Pendant longtemps elle était uniquement packagée avec les produits IBM. Maintenant le téléchargement est libre mais on peut lire la chose suivante sur leur site :
    « This is the IBM 32-bit Runtime Environment for Java 2 (JRE), Windows Edition. To be able to install this JRE your computer must be an IBM system, as shown by a BIOS check. It must also be running Microsoft Windows Me, 2000, or XP »
    Et le ‘must’ est en gras sur la page IBM.
    Pour G1, je pense que tout le monde s’emballe un peu sachant que, comme tu le dis, le code est serait intégré à OpenJDK.

  3. Publié par , Il y a 10 années

    @ Alexis,
    Merci pour cette information. La gratuité de la JVM Hotspot est un sujet sensible.

    Pourriez-vous nous éclairer sur l’ordre de grandeur du prix d’un contrat de support JVM pour, par exemple, utiliser HotSpot+Tomcat en production ?

    @Bruno,

    Une limitation contractuelle a souvent été invoquée pour expliquer l’absence de téléchargement gratuit de la JVM IBM J9 pour Windows alors que c’est possible pour Linux. La même limitation contractuelle avait été avancée lorsque le téléchargement gratuit de JRockit avait disparu dans la foulée du rachat par Oracle.
    Dès que le rachat de Sun par Oracle sera effectif, les éventuelles limitations contractuelles auxquelles sont soumises JRockit pourront être levées. Oracle pourrait alors décider de permettre à nouveau le téléchargement gratuit de JRockit.

    Sur le fond, y-a-t-il du sens à rendre les JVM serveur payantes à l’heure des OS gratuits (Linux & Open Solaris) et des serveurs Java gratuits (Tomcat, JBoss, Glassfish ou Geronimo) ? Sun, BEA et IBM pensaient que non ; Oracle pourra décider de changer la donne.

    Cyrille (Xebia)

  4. Publié par , Il y a 10 années

    Bonjour Cyrille,
    G1 ce n’est pas la JVM complète, juste un GC que personne n’utilise encore. S’il devait être rendu payant ce n’est pas comme si toute la JVM devenait payante et ca me parait très proche du modèle de mysql et glassfish ou certaines options (non-essentielles mais à valeur ajoutée) sont payantes.

    Pour répondre à ta question (et je ne sais pas pourquoi les prix ne sont pas affichés publiquement), Java SE for Business (support Java SE en entreprise: mises à jour manuelle, support prolongé, hotline) est un abonnement indexé sur le nombre d’employés et cela revient environ à un café par jour par employé pendant un mois ;) A noter que le support de la JVM n’est pas nouveau, cela a toujours été une source de revenus pour Sun (même s’il n’est pas rare que la JVM sur Windows reste encore la seule brique non supportée d’un poste de travail).

    Enfin, Sun reste encore maintenant une société indépendante et rien de ce qui est fait et annoncé ne peut être influencé par Oracle (au pire c’est du zèle chez Sun). Les règles sont assez strictes de ce point de vue.

    -Alexis (Sun)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Xebian, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.