Publié par

Il y a 11 ans -

Temps de lecture 2 minutes

Maven, jetty plugin et section mappée

Comme de nombreux projets web, nous utilisons pour le développement le plugin Jetty pour maven afin de lancer rapidement l’application.

Tout s’est toujours bien passé jusqu’au moment où nous avons attaqué concrètement la partie cliente (avec ses feuilles de style, fichiers Javascript…). En effet, le problème survient lors de la modification à la volée de ces fichiers pour n’avoir qu’un rafraîchissement à effectuer dans notre navigateur (et pas un arrêt/relance du serveur).

Ainsi, à la sauvegarde, on obtient l’erreur suivante :

Il nous est alors impossible de sauvegarder le fichier, l’erreur fichier ayant une section mappée utilisateur ouverte apparaît.

En effet, le file locking, mécanisme de restriction d’accès aux fichiers par les utilisateurs / processus, pose problème sous Windows si l’on veut modifier ces fichiers.

Jetty monte en mémoire tous les fichiers statiques (html, css, js, …) et utilise pour cela une section mappée (memory mapped file) dans le cas d’un connecteur NIO (celui par défaut). Or, sous Windows, l’utilisation de ce segment de mémoire virtuelle provoque immédiatement un lock du fichier. Il devient donc impossible de modifier dynamiquement ces fichiers et nous sommes obligés de redémarrer notre Jetty pour prendre en compte toute modification.

Pour contourner ce problème, plusieurs solutions existent.

Changement de connecteur (NIO vers IO)

La plus simple et rapide est de modifier le connecteur par défaut (SelectChannelConnector) qui est de type NIO(contournement du problème mais après tout nous sommes en dev, pas besoin d’en faire des tonnes :)).

Donc, dans notre pom.xml, nous allons modifier la configuration de notre maven-jetty-plugin en ajouter les quelques lignes suivantes :


   org.mortbay.jetty
   maven-jetty-plugin
   
      ...
      
         
            ...
         
      
      ...
   

Le contournement se situe au niveau de la balise connectors. Ainsi, on force Jetty à utiliser le SocketConnector au lieu du SelectChannelConnector par défaut. Ce connecteur non NIO n’utilisera pas de section mappée pour charger les fichiers statiques et pourra dès lors les modifier à notre guise sans redémarrer Jetty.

Webdefault.xml

L’autre solution, que l’on pourrait qualifier de plus officielle (car directement sur le site de codehaus) nous plonge dans le Jar pour modifier la configuration du fichier webdefault.xml (fichier chargé par Jetty avant le web.xml).

Ce fichier se trouve dans le Jar de Jetty (%M2_REPO%/org/mortbay/jetty/jetty/6.1.x/jetty-6.1.x.jar), au niveau du package org.mortbay.jetty.webapp. Il faut alors trouver la balise servlet où l’on peut lire


Cela tombe très bien, c’est exactement notre problème :-). Nous pouvons donc passer cette valeur à false dans le fichier webdefault.xml pour ne pas utiliser cette fonctionnalité :


   ...
   
      useFileMappedBuffer
      false
     
   ...

Il ne reste plus qu’une dernière manipulation : dire au maven-jetty-plugin d’utiliser notre fichier de configuration webdefault.xml. Ces quelques lignes feront ce travail (avec votre fichier au niveau de src/main/etc) :


   org.mortbay.jetty
   maven-jetty-plugin
   
      ...
      src/main/etc/webdefault.xml
      ...
   

Voilà donc un gain de productivité qui ne se refuse pas !

Publié par

Publié par Romain Maton

Après trois années passées chez Improve Technologies, Romain est aujourd'hui consultant Java/JEE chez Xebia. Mission après mission, il s’est forgé une solide expérience en développement Web et logiciel. Il dispose ainsi d'une très large compétence sur l'emsemble de l'ecosystème JEE, que ce soit sur les bonnes pratiques d'architecture, sur les frameworks de développement ou sur les interfaces client riches. Inconditionnel du pair programming, certifié Scrum Master, c'est un fervent disciple des méthodes Agiles. Romain est aussi un contributeur actif de la revue de presse Xebia. Il traite de nombreux sujets tels que RIA, API Java, frameworks ou bien encore Scala.

Commentaire

5 réponses pour " Maven, jetty plugin et section mappée "

  1. Publié par , Il y a 11 ans

    Ou alors il suffit de choisir un OS fait pour le développement (i.e. pas Windows) :-)

  2. Publié par , Il y a 10 ans

    Merci beaucoup, depuis le temps que je rencontrais ce problème!

    Concernant Tomcat, supporte t il le hot reloading?

  3. Publié par , Il y a 10 ans

    hot reloading : de classes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Xebian, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.