Publié par

Il y a 9 années -

Temps de lecture 5 minutes

Devoxx – Getting Things Done for Programmer

Il semble que beaucoup des participants à Devoxx se sentent débordés dans leur quotidien car la salle était pleine à craquer pour cette session. Getting Things Done connu aussi sous le nom de GTD est une méthode de gestion des priorités quotidiennes. C’est aussi le nom du livre de Dan Allen qui fournit de bons conseils pour s’en sortir.

Et c’est Kito D. Mann, auteur de JSF In Action qui nous présente cette méthodologie qu’il a pu appliquer à son quotidien.

Des tâches, encore des tâches, toujours des tâches

Il commence par demander qui se sent débordé dans sa vie quotidienne, et une bonne partie de la salle lève la main. Nous avons notre vie personnelle, le travail, nous participons aussi à la vie de diverses communautés, associations … Et il n’est pas toujours facile de tout gérer au quotidien. Plus vous avez de tâches à réaliser et moins vous savez quoi faire de vos journées. C’est ainsi que l’on tombe dans de nombreuses boucles infinies et cela consume beaucoup d’énergie. Il faut tenter de fermer ces boucles.

Collecter les informations

La première étape pour s’organiser est de collecter les informations et les mettre dans une boîte. Cette boîte peut être une feuille de papier, une boite mail ou autre chose. Puis, une par une, on traite les données contenues dans cette boite. Une fois les informations collectées, il faut décider de ce que l’on va en faire. Que dois-je faire de cette information ?

  • Je la jette ?
  • Je la range ?
  • Je la traite ?
  • Je la délègue ?
  • Je la mets de côté ?

Le processus de collecte

L’idée est donc de collecter les informations de toutes vos sources et de les centraliser à un unique endroit. Cela peut être un logiciel comme Evernote, des post-it, un agenda ou encore un outil de mind mapping par exemple. Vous pouvez aussi utiliser Gmail ou encore une boite recevant les papiers, ou votre smartphone via vos emails.
Ensuite vous pouvez les traiter en les classant en différentes catégories :

  • A faire
  • A reporter
  • A déléguer
  • A supprimer

Le but final est d’avoir une boîte d’entrée toujours vide.

Le contexte

Une tâche est une action unitaire qui peut prendre de quelques minutes à plusieurs heures. Pour certaines tâches vous devez vous situer dans un certain contexte. Effectivement, nettoyer le jardin n’est pas une tâche que vous pouvez réaliser au bureau…
Identifiez les projets : un projet est une action qui se réalise en plus d’une étape, comme écrire un livre, refaire sa cuisine ou travailler sur un projet open source par exemple. Organisez vous donc et classez par dossier en fonction des tâches que vous avez à réaliser. Vous pouvez aussi utiliser un gestionnaire de tâches et identifier les actions par projet.

La revue

Il est très important de ne pas oublier les tâches et les projets que l’on a en cours. Et pour ce faire, il est conseillé, une fois par semaine, de faire le point sur l’avancement des tâches.

Comment sélectionner des tâches ?

Vous devez sélectionner vos tâches en fonction :

  • du contexte,
  • du temps disponible,
  • de votre niveau d’énergie,
  • et de vos priorités.

Restez concentrés !

Kito fait à nouveau un petit sondage : Qui d’entre nous regarde systématiquement ses mails tout au long de la journée. Beaucoup dans la salle lèvent la main.;. Nous avons tous la manie de vérifier trop souvent nos mails, ce qui est très mauvais pour la concentration. La solution : se fixer des moments clés dans la journée pour les vérifier.
Essayez aussi de ne travailler que sur une tâche à la fois, d’éviter les distractions et de fixer un temps de concentration en employant le Pomodoro.

Les outils et logiciels pour vous aider

Pour gérer vos tâches, vous pouvez utiliser des outils comme une simple feuille de papier ou un fichier texte. Parmi les logiciels, vous aurez le choix dans un large panel avec entre autres Nozbe (sur le web, pour iPhone et iPad), ActiveInBox (un plugin gmail), RememberTheMilk, Things, ToDo, ToodleDo

Pour stocker les informations, vous pouvez utiliser un cahier, ou un logiciel comme EverNote, OneNote ou encore un logiciel de Mind Mapping comme Mind Manager ou mind42.com.

Application de GTD au quotidien des développeurs

Kito fait maintenant le parallèle entre GTD appliqué au quotidien et comment cela pourrait être appliqué au quotidien des développeurs.
Le meilleur moyen pour un développeur de gérer son quotidien est l’utilisation d’un issue tracker. Il peut être assimilé à une liste de tâches. En entrée, vous avez un nouveau problème qui vous est affecté. Lorsqu’une anomalie peut être coupé en plusieurs tâches, il s’agit d’un nouveau projet.
Les TODOs dans le code peuvent aussi être vu comme des tâches à réaliser.
Le contexte peut être défini dans une boîte commune pour toutes les équipes. Elles pourront ainsi partager les tâches et les projets et fournir une visibilité de leur progression. C’est aussi un bon moyen pour déléguer les tâches.

Pour résumer, ce qu’il faut retenir de cette conférence, c’est de fermer les boucles, collecter les informations à un seul endroit et décider de ce que l’on en fait (le faire, le déléguer, le supprimer ou le reporter). Le méthode vous intéresse ? Pour plus d’informations, vous pouvez lire l’article de Nathaniel Richand ou tout simplement acheter le livre ;).

Publié par

Commentaire

4 réponses pour " Devoxx – Getting Things Done for Programmer "

  1. Publié par , Il y a 9 années

    Bonjour et merci pour ce post.
    Juste pour info, il y a quelques liens morts.

    Jean-Louis

  2. Publié par , Il y a 9 années

    Kito n’en a pas parlé, mais l’outil HiTask (http://hitask.com/) est vraiment pas mal (il ne manque plus que le mode offline pour le client Web)

  3. Publié par , Il y a 8 années

    GTD est une méthode qui change radicalement votre façon de travailler, je conseille à tous d’essayer.

    Si vous êtes sous Linux, Getting Things Gnome! (http://gtg.fritalk.com/) peut vous aider dans cette tâche. Il s’agit d’une application qui permet de se mettre à la méthode GTD rapidement et avec aisance.
    (Pour ceux qui voudrait l’utiliser sous windows, un port est en cours https://launchpad.net/gtg-win.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Xebian, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.