Publié par
Il y a 4 années · 3 minutes · Divers, Events, Java / JEE

JCrete 2013 – Adopt-a-JSR

java-specialists.jpg

Lors de cette première journée de JCrete, Sven Reimers et Rabea Gransberger nous ont proposé une discussion ouverte autour du programme Adopt-A-JSR.

En quelques mots, le programme « Adopt a JSR » consiste à spécifier collectivement les améliorations qui vont arriver dans le langage Java et la JVM. Cela se fait en impliquant la communauté des développeurs Java à travers les Java User Groups sur des sujets variés tels que :

  • La définition des suites de test (TCK) permettant de valider une JSR,
  • La création des implémentations de référence (RI),
  • La remontée et la régulation de feedbacks.

Plus généralement, l’objectif de ce programme est de rapprocher les développeurs des committers du projet OpenJDK et de leur donner plus de pouvoir sur leur plateforme.

Pour participer au programme, rien de plus simple. Il suffit de se rapprocher du JUG le plus proche ou d’aller sur le site https://java.net/projects/adoptajsr/pages/Home pour connaître la marche à suivre. Il est aussi possible de participer sans passer par un JUG, mais cela n’est pas vraiment dans l’esprit de la fédération.

De nombreuses idées de contributions ont été données pour illustrer l’initiative, certaines faciles d’accès, d’autres plus élaborées :

  • Tester les implémentations de références (nightly build) et soumettre des rapports de bugs, donner du feedback sur l’utilisation des fonctionnalités ou l’ajout de méthodes facilitant leur prise en main,
  • Discuter avec les JUG leaders pour faire part de remarques sur le design global des API (qui a dit "Streaming API" ?),
  • Mitiger les flame wars (qui a de nouveau dit "Streaming API" ?),
  • Promouvoir OpenJDK,
  • Améliorer le code d’OpenJDK en participant à des bugathons, en rendant le code plus lisible ou en supprimant des warnings levés par le compilateur,
  • Participer à des sondages concernant les lambdas et promouvoir leur bonne utilisation,
  • Construire la future plateforme de build et d’intégration continue d’OpenJDK,
  • Participer aux études de fonctionnalités de Java9.

Le London JUG a notamment été cité pour son implication dans la définition de la JSR-310 (Time and Date API). Nos londoniens favoris ont en effet beaucoup travaillé pour que cette JSR soit incluse dans Java8 et en ont écrit le TCK. En décembre 2011 ils en avaient produit environ 40% ; aujourd’hui, ce travail est quasiment terminé.

Dans un autre registre, le Houston JUG effectue un travail de fond sur les data grids, notamment pour s’assurer qu’aucun vendor ne verrouille la technologie et pour fournir des retours d’expérience sur leur utilisation.

Cette discussion passionnée termine sur un tout autre sujet. Le projet lombok est très apprécié des développeurs mais a moins bonne presse chez Oracle, car il se base sur des hacks dans le compilateur javac. Ne serait-il pas possible d’avoir un système de macros dans le compilateur pour rendre possible des manipulations dans l’AST, un peu comme ce que Groovy et Scala proposent nativement ? Donner plus de pouvoir aux développeurs pourrait permettre d’améliorer davantage la plateforme. Voilà un nouveau sujet de discussion et peut-être une future JSR !

Alors, cet article vous a donné envie de participer ? Rejoignez le Paris-JUG et contribuons à améliorer notre plateforme préférée !

 

Pierre Laporte

Pierre est un touche-à-tout chez Xebia qui aime relever tous types de challenges.

Des problématiques d’architecture aux tests de charge en passant par la gestion de dette technique ou encore les applications mobiles, c’est poussé par cette volonté d’apprendre qu’il oeuvre aujourd’hui chez Xebia. Il aime faire du code propre et expressif, apprécie le travail d’équipe et se concentre avant tout sur le service rendu à l’utilisateur final.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *