Publié par

Il y a 5 années -

Temps de lecture 2 minutes

Retour sur le PuppetCamp Paris 2014

Mardi 8 Avril se déroulait le premier PuppetCamp à Paris et organisé par D2SI. Au programme : 8 conférences et plus de 120 participants.

logo (1)

Suite à la Keynote d’ouverture, assurée par Andy Parker de PuppetLabs, eurent lieu les conférences dans la belle salle du Musée Dapper. Parmi les présentations de la journée trois ont particulièrement retenu mon attention.

La première, « Achieving Continuous Delivery and DevOps with Puppet » rappelait dans un premier temps les principes du mouvement DevOps et les avantages du Continous Delivery pour ensuite présenter comment Puppet pouvait s’implémenter dans ce mouvement afin d’offrir le langage permettant de faire communiquer entre eux les Devs et les Ops.

L’une des phrases importantes du discours était, à mon sens, « plutôt que de tordre l’outil pour l’adapter à vos processus, essayez peut-être de remettre en question vos processus ». Les slides de cette présentation sont disponibles sur SlideShare.

La deuxième présentation s’intéressait à un autre domaine primordial du Continuous Delivery, le recueil de métriques. Intitulé « How to measure everything; a million metrics per second with minimal developer overhead » et présenté par Jos Boumans de Krux, ce slot montrait à quel point il peut être facile de capturer l’ensemble des métriques d’un système via le trio collectd, statsd et Graphite et les modules adaptés permettant de fournir les métriques d’Apache HTTPD, Varnish ou encore Puppet.

Après ces conférences généralistes a eu lieu une présentation sur le TDD et Puppet. L’écriture de code Puppet propre, comme pour tout langage de développement, nécessite la réalisation de tests unitaires. L’objet de cette présentation était de nous montrer l’outil (rspec-puppet) et comment l’utiliser afin de faire du TDD avec nos modules Puppet. Les slides sont disponibles sur SlideShare.

Plus de détails sur ce sujet dans un futur article de blog de la série Puppet Recipes.

La clôture des présentations fut une nouvelle fois assurée par Andy Parker qui nous a montré les nouveautés du futur parser amené à devenir le parser par défaut pour la prochaine version majeure de Puppet.

Pour conclure, cette journée fut une vraie réussite tant au niveau de l’organisation, des conférences que de la participation. Mon seul regret est le manque de conférences techniques abordant en détail le fonctionnement de Puppet.

En tout cas vivement l’année prochaine !

Publié par

Publié par Matthieu Nantern

Matthieu est un consultant Java senior spécialisé en DevOps, Apache Cassandra et la performance des applications. Depuis plus de 8 ans il remplit des missions agiles de développement, d'architecture et de conseils pour diverses sociétés. Récemment il est devenu formateur sur Apache Cassandra. Il travaille actuellement sur un projet de développement d'une plateforme IoT pour un grand groupe français.

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Xebian, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.