Publié par et
Il y a 3 années · 4 minutes · Divers, Events

Salon Time 2 Marketing (Episode 2) : Référencement

Les 17 et 18 juin 2014 ont eu lieu le salon Time 2 Marketing, à la Cité de la Mode et du Design de Paris.

Ces conférences dédiées au e-marketing ont été tournées vers l’impact des contenus sur les réseaux sociaux, les enjeux du référencement, et les nouvelles tendances du e-marketing.

Il y a quelques jours, nous vous présentions notre retour concernant le lean content et les réseaux sociaux. Dans ce nouvel article, abordons ensemble le référencement.

Définitions

Vous avez surement entendu parlé de SEO, SEA, SEM ou encore SMO, mais savez-vous vraiment à quoi ils correspondent ? 

SEO-SMO-SEA-SEM

  • Le SEO (Search Engine Optimization) correspond à l’optimisation du contenu des sites afin de favoriser un référencement naturel pour les moteurs de recherche. Ceci va jouer sur la popularité de votre site grâce à des liens de qualité, un contenu de qualité (voir le premier épisode) et la structure par l’optimisation du code.
  • Le SEA (Search Engine Advertising) correspond quant à lui au référencement payant, c’est à dire la publicité présente sur les moteurs de recherche, via Google Adwords ou des liens sponsorisés.
  • Le SMO (Search Media Optimization) correspond à l’optimisation du référencement via les médias sociaux influant sur l’image de marque de l’entreprise.
  • Enfin, le SEM (Seach Engine Marketing) est un terme global regroupant la pratique du référencement naturel et payant.

Aujourd’hui, nous considérons actuellement que SEM = SEO + SEA + SMO.

Les enjeux du référencement naturel

Maintenant que nous avons tous les mêmes bases, voici notre retour ! Celui-ci parlera principalement du référencement naturel qui est le plus compliqué et le plus long à mettre en place, car représente un réel travail de fond.

De nos jours, le travail de référencement naturel s’oriente autour des moteurs de recherche, principalement Google dominant tous les autres acteurs avec plus de 93% de part de marché en France. Ainsi les critères de référencement de Google seront la priorité de tout site internet qui souhaite référencer son site. Loin derrière, on trouve Yahoo et Bing, entre autres, qui se partagent la petite part du gâteau.

Le référencement naturel est sûrement l’enjeu majeur des années à venir. Le trafic généré par les moteurs de recherche est extrêmement important, mais les yeux des internautes ne visualisent principalement que le top 5 de la page, c’est pourquoi il est indispensable d’apparaître en pôle position sur les mots clés stratégiques en rapport avec votre site.

Pour y arriver, munissez-vous d’une forte volonté, de beaucoup de patience et d’une bonne connaissance de l’algorithme de Google et des ses mises à jour. En ayant des bonnes pratiques en cohérence avec les attentes de Google, vous serez alors perçu comme un acteur sérieux sur la toile. Vous verrez votre positionnement évoluer !

Quelques bons conseils

Dans le premier article concernant le Lean content et les réseaux sociaux, nous avons évoqué le marketing de contenu, c’est à dire valoriser un contenu de qualité et non une production de contenu de masse. Le contenu produit doit alors être de qualité et unique. Le plagia, ou duplication de contenu est un facteur rédhibitoire pour Google qui vous fera perdre de nombreuses places Et oui, vous n’échapperez pas au filtre Panda de Google, filtre détectant tous les doublons.

Ensuite, agrémentez-le d’images, d’infographies ou encore de vidéos afin d’avoir un contenu de "haute qualité".

Enfin, s’il s’agit d’articles de fond comme des livres blancs ou d’articles argumentés, Google s’en trouvera d’autant plus heureux, et vous remerciera en favorisant votre référencement.

Egalement, faire attention aux règles d’écriture de la langue identifiée est un facteur de tri pour le référencement de Google, nous appelons cela le niveau de langage. La traduction automatique, telle que Google traduction, est donc très dévalorisée selon le filtre Panda. Cela vous fera perdre automatiquement de nombreuses places lors des recherches.

Certes la production de contenu de qualité est l’étape la plus cruciale. Mais ce n’est pas tout !  L’optimisation technique du site et de son code, la mise en exergue des mots-clés choisis, ou encore le link building, sont d’autres critères importants à prendre en compte pour assurer la réussite de votre site. 

Un dernier point énoncé lors de ces conférences est la notion de Pogo Sticking : lorsque vous faites une recherche sur Google, ce dernier suit votre trajet de va-et-vient entre les sites pour moins ou mieux les référencer. Par exemple, lorsque vous cliquez sur le premier lien, vous ne trouvez pas l’information souhaitée et du coup, vous cliquez sur la flèche retour pour revenir sur la page de recherche pour ensuite re-cliquer sur un nouveau lien : Google suit votre cheminement, et note sur quel site vous vous arrêtez et ne faites pas marche arrière. Il considère alors que vous avez trouvé l’information que vous souhaitiez. Le site est alors considéré de bonne qualité. Un bon point pour le site !

Nous vous avons donné tous les bons conseils récupérés lors de ce salon, maintenant c’est à vous de jouer !

Anne Beauchart
Chargée de marketing chez Xebia.
Marina Tracco
Spécialisée dans le domaine de la communication et du marketing digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *