Publié par

Il y a 5 années -

Temps de lecture 3 minutes

Retours sur la conférence ng-europe

ng europe

Grâce à l’explosion de la popularité du framework MVC côté client de google, AngularJS, pas moins de 800 développeurs passionnés se sont réunis les 22 et 23 octobre à l’Espace Charenton à Paris pour la première édition de ng-europe. Deux jours intenses de conférences avec les membres de l’équipe de développement du framework et des développeurs venus du monde entier.

Au cours de ces deux journées, une trentaine de présentations se sont succédées traitant du framework lui-même, d’outils créés par la communauté (ui-bootstrap, restangular) ou de l’intégration avec l’écosystème google (material design, dart, firebase).

Ford-ngEurope

Avec la sortie récente d’AngularJS 1.3, Jeff Cross et Brian Ford nous ont présentés les nouveautés par rapport à la version 1.2, avec notamment la possibilité de n’effectuer le binding qu’une seul fois via la syntaxe ::. Des améliorations ont été apportées au ngModel avec l’ajout des directives ngModelOptions et ngMessages. Un premier pas vers l’accessibilité a également été effectué avec l’introduction du module ngAria.

Quant à la prochaine version majeure, AngularJS 2.0, Igor Minar et Tobias Bosch nous ont fait quelques annonces fracassantes sur la disparition de certaines briques du framework :

  • les contrôleurs sont amenés à disparaître au profit d’une nouvelle syntaxe dans les templates, 
  • l’objet permettant de définir vos directives sera lui aussi supprimé et remplacé par différentes classes de directives,
  • l’amélioration du système d’injection de dépendance permettra de se débarrasser du scope,
  • le système de module d’ECMAScript 6 remplacera les modules angular,
  • le framework manipulera directement des objets DOM au lieu d’objets wrappés par jQuery (ou jQlite, qui devient donc inutile).

Miško Hevery nous a également annoncé la volonté de Google de développer un nouveau sur-ensemble de javascript. Cette nouvelle extension du langage, appelé AtScript, étendra TypeScript (qui apporte déjà un système de type à javascript) en ajoutant un système d’annotations. Le but annoncé est de faciliter le développement du framework, notamment via la possibilité d’analyser statiquement le code, mais également de fusionner les deux bases de code AngularJS et AngularDart en une seule écrite en AtScript.

Parmi les présentations qui ont retenu mon attention, il y a eu celle de Pete Bacon Darwin à propos de dgeni, le générateur de documentation utilisé notamment pour les documentations d’AngularJS, de Protractor et d’Angular Material Design. Dgeni fournit un squelette entièrement configurable pour analyser le code source et produire un site de documentation, plus d’informations
Brian Ford a également présenté Angular Hint, un outil qui permet de fournir des indications aux développeurs pendant l’exécution de leur application AngularJS, avec notamment des suggestions si le nom d’une directive est mal orthographié ou s’il utilise une api dépréciée. Cet outil est intégré dans la dernière version de l’extension chrome AngularJS Batarang mais est aussi disponible sous forme de module pouvant être ajouté dans les dépendances de l’application.

Quelques librairies glanées durant la conférence qu’il me tarde de tester :

 L’intégralité de la conférence a été filmée et les vidéos seront disponibles sur la chaîne youtube de l’événement.

Publié par

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Xebian, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.