Publié par

Il y a 4 années -

Temps de lecture 5 minutes

Chapitre 4 du livre de Sandro Mancuso sur le Software Craftsmanship

Cette semaine dans notre résumé hebdomadaire de l’excellent livre de Sandro Mancuso sur le Software Craftsmanship, vous allez découvrir ce qui peut faire de vous un craftsman accompli. Voici le code de conduite à adopter pour débuter votre long chemin vers la maîtrise.

Déjà publié :

  1. Software Development
  2. Agile
  3. Software Craftsmanship

The Software Craftsmanship Attitude

Il faut en permanence apprendre de nouvelles choses et ne pas attendre de nos sociétés qu’elles nous forment et contrôlent nos carrières. C’est ainsi que nous nous construisons une réputation de professionnel, et non de simple ouvrier. (ndlr : venez à nos techevents!)

Livres

Les livres sont techniques, conceptuels (paradigmes et pratiques) ou comportementaux (agile, lean, psychologie). Les premiers sont intéressants à court terme ; les seconds nous aident à avancer dans notre carrière et les derniers à mieux nous organiser et travailler en équipe.

Sandro qualifie certains livres conceptuels ou comportementaux de révolutionnaires car ils bouleversent notre manière de travailler :

Blogs

Les blogs sont également de bonnes lectures. Ils sont plus courts, humains et constituent une bonne manière d’apprendre des professionnels. Sandro recommande à tout le monde d’avoir un blog. Il faut le considérer comme un journal de bord de notre carrière que nous écrivons avant tout pour nous-mêmes sans se censurer. Des milliers de jeunes développeurs seront sûrement contents de nous lire.

Qui suivre

Il y a toujours des gens qui font avancer énormément leur communauté. Derrière chaque idée et technologie, il y a des personnes et nous devrions nous intéresser à ce qu’ils ont fait et écrit. Utiliser twitter, instapaper ou evernote.

La pratique

Nous sommes payés pour résoudre des problèmes. Ce que nous faisons en dehors du travail doit être principalement technique et nous devons apprendre à faire les choses parfaitement.

Les Katas sont un bon moyen d’apprendre de nouvelles techniques. Voir le concept de Keiko qui consiste à faire plusieurs fois le même exercice en utilisant une technique différente à chaque fois.

Les projets personnels nous permettent de décider ce que nous allons apprendre. Ils doivent être amusants ; si vous êtes en manque d’idée alors choisissez un sujet qui vous passionne même si ce n’est pas original. Le but n’est pas de monter un business. Cependant si l’occasion se présente de convertir un projet perso en un produit réel, il faut se concentrer sur ce dernier et oublier le sentimentalisme. Le code doit pouvoir être jeté en cas de besoin !

Open source

Une excellente manière de s’améliorer est de contribuer à un projet open source. Commencez petit (corrigez la doc, écrivez un test, prenez un petit bug). C’est également l’occasion de voir de grands programmeurs en action et de se faire connaître.

Pair programming

Le pair programming est une activité plus sociale que technique. Beaucoup de gens ont peur d’essayer : cela nous met face à nos propres limitations. C’est pourtant une excellente manière de les dépasser : gardez l’esprit ouvert. Vous apprendrez parfois, enseignerez d’autre fois. Vous gagnerez un feedback immédiat, découvrirez de nouvelles techniques et parties de l’application.

Un bon développeur écrit du code qui peut être compris de n’importe quel autre développeur. Si notre pair est perdu ou fronce les sourcils c’est sûrement que nous ne sommes pas aussi bon que nous nous plaisons à le croire.

Binômer avec des gens que nous connaissons bien est agréable mais pairer avec un inconnu est souvent bien plus intéressant. Essayez de binômer dans les user groups ou sur le net !

Socialiser

La communauté de professionnels du manifesto se matérialise dans les users groups et autres initiatives locales. Allez y apprendre et partager.

La découverte délibérée

Nous devons accepter de ne pas tout savoir. C’est un signe de maturité et la première étape vers la maîtrise.

Si nous devions refaire aujourd’hui un projet que nous avons fait hier mais avec le savoir accumulé depuis il est probable que nous mettrions 2 voire peut-être 4 fois moins de temps.

L’ignorance est le pire ennemi de la productivité et nous devons en permanence la minimiser sur tous les sujets que nous parvenons à identifier. Ce que Dan North appelle la découverte délibérée : nous créer des opportunités d’apprendre. Parler avec nos collègues, participer à la communauté, montrer notre code, demander de l’aide même si on pense ne pas en avoir besoin…

Équilibre entre vie pro et vie perso

Cet équilibre est délicat. Attention cependant à la mauvaise foi. Sachez identifier les moments de votre vie quotidienne qui peuvent être optimisés. Sandro livre quelques techniques qu’il applique à titre personnel :

  • savoir se modérer sur la consommation de médias sans but particulier (TV, réseaux sociaux),
  • se trouver un café avec une connexion Internet sur le chemin du travail et y passer une ou deux heures par semaine,
  • prendre un sandwich à la pause déjeuner et se trouver un endroit calme,
  • rejoindre une communauté et s’engager à y aller au moins une ou deux fois par mois,
  • aller au lit un peu plus tôt pour parcourir un livre ou un screencast,
  • acheter un kindle ou une tablette pour mettre à profit les temps d’attente et de transport,
  • investir dans un bon smartphone et utilisez twitter et autres readers.

La technique pomodoro

Sandro revient sur cette technique bien connue en insistant sur les 25 minutes de concentration totale. Recommencer le pomodoro à zéro en cas d’interruption.

Équilibre

Quoi que vous fassiez un rythme soutenable est le secret.

Garder un équilibre entre votre vie privée et professionnelle est difficle mais pas impossible. Si vous ne voulez pas toucher un ordinateur en dehors du boulot, pensez à changer de carrière.

Avoir une vie professionnelle accomplie est également la meilleure manière de garder une vie personnelle saine et réciproquement.

Publié par

Commentaire

1 réponses pour " Chapitre 4 du livre de Sandro Mancuso sur le Software Craftsmanship "

  1. Publié par , Il y a 4 années

    je suis cette série d’articles dès le début , je trouve que c’est une bonne idée de résumer un livre dans un blog , je voudrais ajouter les sites de cours en ligne comme

    https://www.coursera.org/

    que j’ai découvert il y a pas longtemps qui offrent des cours de qualité gratuits et permet d’obtenir un certificat verifié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Xebian, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.