Publié par

Il y a 4 ans -

Temps de lecture 8 minutes

Revue de Presse Xebia

blog-xebia
La revue de presse hebdomadaire des technologies Big Data, Cloud et Web, architectures Java et mobilité dans des environnements agiles, proposée par Xebia.

Mobilité

Stetho, le nouvel outil Facebook pour debugger sur Android

Facebook a sorti la semaine dernière un outil innovant de debugging pour Android, Stetho. Cet outil, basé sur la suite Chrome Developer Tools, permet de visualiser notamment les requêtes HTTP ou les databases locales SQLITE. Il s’intègre également avec dumpapp, un outil en ligne de commande très facilement extensible et permettant l’accés à l’ensemble des composants de l’application Android. L’avantage principal de Stetho reste donc son intégration avec le navigateur Chrome puisque les développeurs gardent ainsi leurs reflexes et bénéficie d’une interface facile et pratique pour accéder à leurs données. Enfin, il faut noter que Facebook a beaucoup travaillé sur une intégration facile de Stetho dans une application existante et il suffit uniquement de quelques minutes pour pouvoir en bénéficier.

Objets connectés

L’adoption de l’Internet des Objets par les entreprises

Verizon Communications vient de publier une étude sur l’intérêt pour les entreprises de passer à l’Internet des Objets. Dans cette étude,  Verizon explique pourquoi l’adoption de l’IoT va être favorable pour les entreprises.  

On cite principalement l’aspect disruptif des objets connectés (e.g., capteurs) et leur intégration dans les technologies qu’on utilise tout les jours (e.g., smartphones). Ceci permet leur accessibilité et proximité des clients. Ainsi, il serait possible par exemple de savoir où est  l’usager, ce qu’il fait et de pouvoir prédire son besoin futur. Le service offert est ainsi plus personnalisé et plus pertinent pour le client.

Craftsmanship

Testez l’efficacité de vos tests avec le mutation testing

Dans son dernier article, Sebastien Monte nous donne un exemple de mise en place des tests de mutations.

Il s’agit en fait d’une technique pour tester l’efficacité  la couverture des assert des tests.
De « tester les tests », en somme. 
De la même manière que le TDD consiste à  en écrire un test qui ne passe pas, puis a mettre en place le code qui passera le test,
Le mutation Testing consiste à prendre un test qui passe, modifier le code, puis vérifier que le test ne passe plus.
L’utilisation de plugins comme PITest et Jumble permettent d’automatiser cet enchainement tout en laissant le code source indemne
Pour se faire, le plugin va cloner le projet initial et le modifier, le faire « muter« . Il va ensuite s’assurer que les tests unitaires ne passent plus, afin de les valider.
La métrique obtenue est assez différente de la couverture de test classique. Elle permet notamment de reveler quels sont les asserts qui sont toujours vrais, ainsi que les données qui ne sont jamais vérifiées par les asserts. L’objectif final étant ainsi de s’assurer de l’utilité, de l’efficacité et de la pertinence des tests.
La mise en place est rapide, élégante, et se greffe facilement sur votre outil Sonar.
Cette technique est en outre expliqué avec plus de profondeur dans le blog de Guru99
Et en bonus, un quickstart :

Front

Compte-rendu du dernier Meetup Backbone.js

Le dernier Meetup Backbone.js s’est tenu mardi dernier dans les prestigieux locaux de Mozilla, devant une salle comble.
Ce Meetup qui a lieu tous les 2 mois réuni les amateurs de la célèbre librairie javascript, ceux qui envisagent de l’utiliser dans leurs prochains projets ou tout simplement les curieux.

Pour démarrer la soirée David Bourreau a proposé une comparaison Angular Vs Backbone en s’intéressant aux conséquences pour l’entreprise plus qu’à la technique pure. Pour faire un choix, l’équipe teste souvent le framework sur un développement simple type POC voire helloWorld. En conditions réelles Angular s’avère plus contraignant que Backbone : les développeurs font moins de javascript et en contrepartie sont liés au framework, obligés de se limiter aux librairies compatibles. David, qui travaille depuis 2 ans avec Angular, retourne vers Backbone et observe ce mouvement d’autres développeurs.

Puis Jean-Loup Karst, co-fondateur de breaz.io une nouvelle plateforme de mise en relation startups/développeurs nous a présenté des statistiques sur les stacks techniques frontend et backend utilisées par les startups françaises depuis 2009. PHP est la tehno backend la plus utilisée devant java. Côté front c’est Angular puis Backbone. Intéressant aussi le comparatif avec les startups américaines plus tournées vers Ruby, NodeJS que les françaises.

Un des moments attendus du meetup : la revue de presse JS d’Yves Amsellem. Le loader de modules SystemJS implémentant ES6, sera-t-il une solution plus efficace et moins contraignante que requireJS ou browerserify ? NodeJS poussé dans ses retranchements – son fork io.js sort de nouvelles fonctionnalités – une bonne chose pour le projet et la communauté ?…

Puis Sophie Trinh-Kahn nous a fait une démo live de build et déploiement sur le Cloud d’un projet en quelques minutes. Elle commit sur son Github, lance le build sur l’intégration continue avec Travis ou drone.io, et hop après une simple configuration d’Heroku l’application Simple-Chat est accessible en Prod.

Et pour finir en beauté, Maxime Lathuilière, issu du marketting, nous a raconté comment il s’était lancé lui-même dans la réalisation de son idée d’application éthique sans rien connaître au développement. C’est avec une approche empirique (c’est-à-dire beaucoup de tâtonnements), qu’il a choisi les technos et appris à développer : après un 1er essai non concluant avec le framework Meteor trop magique pour lui, il décidait de prendre le temps de comprendre et maîtriser ses technos : Backbone et le concept MVC, Coffeescript, NodeJS, Brunch, couchDb. C’est ainsi qu’a vu le jour une belle application de savoir libre, open-source avec des données en format standard…une stack bisounours comme il dit. Et nous on dit bravo !

Le prochain Meetup est en avril.

http://www.meetup.com/backbone-paris/

Sortie de Marionette.js 2.4.0

Le célèbre framework MVC, orienté architecture des vues et basé sur Backbone est décidément très actif en ce moment.
En attendant la version 3 (qui devrait arriver prochainement), la team de Sam (et ses nombreux contributeurs) nous font patienter en nous proposant une version 2.4.0 principalement axée sur la performance des CollectionView.
La principale nouveauté réside dans la gestion du filtering et de l’ordering des CollectionView. Avant délégué à la Collection elle-même, ce mécanisme est maintenant directement pris en compte par la View, améliorant les performance et la simplification de l’implémentation.

D’autres nouveautés sont au programme, pour en connaitre l’intégralité je vous invite à consulter le changelog !

Data

MongoDB 3.0: L’interview de Kelly Stirman

La release 3.0 de MongoDB est prévue pour le mois de Mars. La dernière RC est d’ailleurs disponible ici.

Dans cet interview, Kelly Stirman (directeur des produits) nous présente les nouveautés de MongoDB 3.0:

  • Le nouveau système de pluggins
  • Le nouveau moteur de stockage WiredTiger qui propose entre autre, le locking au niveau document
  • Les différents systèmes de compression

Il revient également sur l’offre MMS de Mongo et sur la comparaison entre les bases relationnelles qui font du Json et MongoDB

R sera inclus dans la version 1.4 de Spark

Matei Zaharia, le CTO de Databriks, annonçait récemment la création des Dataframes dans la version 1.3 de Spark dont la sortie est prévue dans quelques semaines. Une nouveauté majeure a également été annoncée, à savoir une interface avec le langage R, celui-ci venant s’ajouter aux trois langages historiques du framework : Java, Scala et Python. Cette interface sera disponible dans la version 1.4 prévue pour Juin prochain. Plus d’informations ici.

Utiliser Spark avec R n’est cependant pas une nouveauté. Les développeurs de l’AMP Lab de l’UC Berkeley (le laboratoire à l’origine de Spark) ont déjà développé un package permettant cela. Mais ce projet était jusque là indépendant de Spark et le fait d’inclure R au framework prouve l’importance de ce langage dans la Data Science.

Publié par

Publié par Xebia France

Xebia est un cabinet de conseil international spécialisé dans les technologies Big Data, Web, les architectures Java et la mobilité dans des environnements agiles. Depuis plus de 15 ans, nous avons la volonté de partager notre expertise et nos actualités à travers notre blog technique.

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Xebian, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.