Publié par
Il y a 2 années · 1 minute · Agile

Henrik Kniberg expérimente (et réhabilite) SAFe

C’est le genre de présentation que l’on relit deux fois pour être sûr d’avoir bien compris… Henrik Kniberg, le père du modèle Spotify, adoube SAFe !

Depuis son apparition, SAFe a beaucoup été décrié par la communauté Agile de part son aspect prescriptif et sa complexité par rapport aux autres approches. Il a d’ailleurs souvent été opposé au modèle mis en place chez Spotify et sur lequel Henrik Kniberg a beaucoup communiqué.

Aujourd’hui Henrik Kniberg et Lars Roost nous proposent de découvrir leur expérimentation de SAFe chez Lego à travers un article et surtout une présentation vidéo.

safe-xebia1

La présentation est très intéressante et présente SAFe comme un ensemble cohérent de bonnes recettes à l’échelle qu’il faut sélectionner et adapter plutôt que suivre à la lettre.

Ils considèrent SAFe comme du Shu-level scaling c’est-à-dire une voie que l’on peut suivre (même partiellement) avant d’adapter les règles ou de les ignorer, et ce au même titre qu’on peut commencer par du Shu-level Scrum.

image2015-10-29-151126.png

D’ailleurs ils expliquent bien qu’ils n’ont pas mis tout le framework en place et que les éléments qui l’ont été ont parfois été adaptés.

Dans leur cas, SAFe a permis d’améliorer l’agilité à l’échelle par rapport à leur point de départ et ils pensent que l’implémentation qu’ils présentent aujourd’hui sera probablement très différente de celle qu’ils auront dans 2 ans.

Je retiendrai finalement cette phrase: « SAFe is not evil, it is a toolkit, it can be used for good or bad ».

Et vous, quel est votre avis sur SAFe ?

Pour notre part, nous ne pouvons qu’apprécier cette approche pragmatique et non extrémiste qui consiste à prendre les bons éléments là où ils sont et à s’adapter aux besoins d’une situation!

En fait, nous appliquons déjà du SpotySAFe chez nos clients… Et ça marche! Notre article ainsi que notre présentation SAFe vs Spotify lors du Scrum Day 2015, il y a quelques mois, illustrait ce propos.

safe-xebia3

(et en plus il réhabilite le Comic Sans MS)

Olivier Marquet
Olivier est un coach agile et chef de projet de plus de 14 ans d’expérience. Il est impliqué sur des projets complexes de logiciel embarqué depuis 2001. Dernièrement, il a accompagné l’adoption des pratiques agiles à l'échelle dans des entreprises du secteur privé a travers la mise en place de features teams. Par son expérience des méthodes classiques et des méthodes Agiles sur de gros projets, Olivier est en mesure d’amener une transition souple vers l’agilité en prenant en compte toutes les contraintes induites par les organisations traditionnelles.

Une réflexion au sujet de « Henrik Kniberg expérimente (et réhabilite) SAFe »

  1. Publié par Couthaïer Farfra, Il y a 2 années

    Bonjour,

    Article vraiment très intéressant. Merci pour le partage.

    J’ai appliqué SAFe dans un grand groupe et il est vrai que le framework peut se révéler efficace, pour peu qu’on sache l’implémenter avec pragmatisme à tous les niveaux et surtout avec un leadership fort.

    Je suis curieux, chez quels clients appliquez-vous du SpotySafe et à quand un REX ?

    A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *