Publié par
Il y a 2 années · 3 minutes · IoT

Atelier – Collecte 1 : connecter un objet au réseau Sigfox

Nous ajoutons une autre brique à notre édifice d’objets connectés avec un article qui vous permettra de brancher votre materiel à Sigfox, le réseau de données cellulaires économique conçu pour l’Internet of Things.

Vous n’avez que 10 minutes ? C’est largement suffisant pour compléter ce tutoriel.
Atelier Xebia, Internet of Things
Plus d’informations sur les ingrédients :

Pour démarrer cette série sur les méthodes de communication entre les objets connectés et leur backend, intéressons-nous à une innovation franco-française, j’ai nommé le réseau Sigfox. Opérationnel sur la quasi totalité du territoire, c’est le candidat idéal pour démarrer nos expérimentations.

Lien vers la théorie

Si vous voulez vous familiariser avec les réseau de communication dédiés à l’IoT, en particulier les LPWAN et en particulier Sigfox, n’hésitez pas à lire l’excellent article théorique qui leur est dédié.

Internet of Things : Connecter vos capteurs aux réseaux IoT !

Branchement : rien de compliqué

Une fois le matériel acquis, il n’y a rien de bien compliqué pour réaliser le montage. Le bridge Arduino se branche directement sur les broches GPIO du Raspberry Pi, et le module Sigfox va se clipper sur ce même bridge. Le plus dur est peut-être de visser l’antenne ! Bien sûr, ce branchement est plus sûr lorsque le Pi n’est pas alimenté (ça va mieux en le disant).

RaspberryPI Atelier

Modifications à réaliser sur le Pi

La documentation du fournisseur du bridge est extrêmement didactique et bien réalisée.

Nous attirons néanmoins votre attention sur un point spécifique : pensez à bien commenter toutes les lignes du fichier /etc/inittab contenant la mention ttyAMA0. Sans cela, votre modem sera inopérant.

Et comme nous n’aimons pas faire les choses à moitié, nous avons porté ce tutoriel intégralement sur Ansible. Vous trouverez donc sur notre GitHub un script qui permet de réaliser ces modifications en une ligne de commande.

MacBook-Pro:~ plopez$ ansible-playbook -i hosts piSigfox.yml

Obtenir un abonnement Sigfox

Si vous avez acquis un modem Libellium, vous êtes l’exception. En effet, Libellium est actuellement le seul distributeur de modem Sigfox ne venant pas directement avec un abonnement ad-hoc.

Néanmoins, pas de soucis : vous pouvez activer votre abonnement en échangeant avec devrelations@sigfox.com. Ils sont extrêmement réactifs et sont là pour vous aider tout au long du processus.

À terme, tous les kits Sigfox devraient être auto-activables via un backend dédié, fourni par Sigfox.

Commencez à tester votre modem

Obtenir l’ID du modem

Nous allons pas à pas découvrir Sigfox.

Une fois encore, nous nous sommes fortement inspirés des scripts mis à disposition par Cooking Hacks.

Première étape, connecter le modem au réseau et obtenir son ID. Pour cela, il vous suffit de compiler et d’exécuter le script 00-get_sigfox_modem_id.cpp

MacBook-Pro:~ plopez$ ssh pi@<pi>

pi@raspberrypi:~ $ cd sigfox/
pi@raspberrypi:~/sigfox $ make TARGET=00-get_sigfox_modem_id
pi@raspberrypi:~/sigfox $ sudo ./00-get_sigfox_modem_id
Switch ON OK
Get ID OK
Module ID: 1C69C

L’id obtenu via le code doit correspondre avec l’ID affiché sur votre puce :

Comment trouver l'ID de son modem

Envoyer mon premier message

Si votre abonnement est validé, vous devriez pouvoir envoyer votre premier message :

pi@raspberrypi:~/sigfox $ make TARGET=01-send_sigfox_dummy_data
pi@raspberrypi:~/sigfox $ sudo ./01-send_sigfox_dummy_data
Switch ON OK
Sigfox packet sent OK

Si tout s’est bien passé, vous devriez maintenant retrouver votre premier message coté Sigfox. En premier lieu, votre device apparait maintenant dans la liste de vos modules :

Atelier IoT List device

Et vous devriez voir votre message :

Atelier IoT Device messages

Notez bien que la taille du tableau envoyé doit être inférieure à 12 octets, comme le spécifie la norme.

Conclusion

Félicitations, vous avez franchi la première étape vers Sigfox. Mais nous sommes loin d’avoir exploité toute la puissance du réseau, notamment en ce qui concerne les callbacks, et les downlinks. Mais gardons en un peu sous le coude pour plus tard !

Pablo Lopez

Pablo est directeur technique chez Xebia et formateur Hadoop certifié par Cloudera au sein de Xebia Training .

2 thoughts on “Atelier – Collecte 1 : connecter un objet au réseau Sigfox”

  1. Publié par Florian LORENCE, Il y a 2 années

    Merci pour le billet.

    Il existe une alternative pour disposer d’une carte Sigfox sur RPi : la carte RPISIGFOX (http://yadom.fr/carte-rpisigfox.html). Pour 75 €, il y a la carte et 1 an d’abonnement à Sigfox.

    Florian.

  2. Publié par Pablo Lopez, Il y a 2 années

    Bonjour Florian.
    En effet, il existe plusieurs alternatives (on peut citer la carte Akeru en pur Arduino, qui sont malheureusement victimes de leur succès et souvent en rupture de stock.
    Merci de leur avoir redonné une place.

  3. Publié par Ghazi, Il y a 2 années

    Très intéréressant comme article, j’ai bien suivi mais il m’affiche toujours un Error ID , Switch On error …
    Même après avoir supprimé la connexion en serial (dans /boot/cmdline.txt et /etc/inittab)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *