Publié par
Il y a 1 mois · 6 minutes · Agile, Cloud, DevOps, Mobile

Revue de Presse Xebia

Revue de presse de XebiaLa revue de presse hebdomadaire des technologies Big Data, DevOps et Web, architectures Java et mobilité dans des environnements agiles, proposée par Xebia.

Agilité

Engagement Is a Means, Not an End

Lorsque, dans le cadre d’une transformation agile par exemple, on parle de rendre aux manageurs leurs équipes autonomes et responsables, on a parfois l’impression qu’on leur demande un service. Certains le font, mais attendent presque des remerciements en retour. Dans cet article, Michael Schrage du MIT explique que l’autonomisation et la responsabilisation des équipes ne sont que des moyens pour atteindre des objectifs – d’efficacité notamment. A lire sur le site du Harvard Business Review.

Mobilité

Java8 bientôt supporté nativement par le système de build Android

Android Developers vient d’annoncer sur son blog que Java8 sera bientôt supporté directement par javac et les outils dx ! Excellente nouvelle qui va nous permettre d’utiliser directement les fonctionnalités de Java8 dans nos applications Android sans passer par le compilateur Jack. Ce dernier et ses outils associés vont être petit à petit passés à deprecated. Pas de panique, si vous avez déjà utilisé Jack vous pourrez facilement migrer quasiment sans effort.

La mise à jour sera disponible dans quelques semaines associée à une mise à jour d’Android Studio.

Cloud

Google Cloud Next ’17

Du 8 au 10 mars 2017 à San Francisco s’est tenue la Google Cloud Next. Au programme de l’évènement, le Cloud sous toutes ses formes chez Google (De Google Cloud Platform à G Suite en passant par Apigee). L’ensemble des annonces se trouve par ici.

Le logo de google next cloud 17

Dans ce billet nous allons nous attarder sur les annonces concernant Google Cloud Platform.

App Engine

La plateforme de Google lancée en 2008, permet aux développeurs de construire et de lancer des web apps ou des backends pour mobile dans des environnements managés. App Engine a bien évolué au cours de ces dernières années. À l’origine, il était uniquement possible de déployer des applications construites en Java et Python. Le support de Go et PHP est venu bien plus tard.

Aujourd’hui, la promesse faite aux développeurs – “Apportez votre code, nous nous occupons du reste” – va être enfin tenue. App Engine s’ouvre encore plus et supporte aujourd’hui Node.jsRuby, Java 8Python 2.7Python 3.5Go 1.8. À cela s’ajoute le support en beta de PHP 7.1 et .NET Core.

Cloud Functions (Bêta Publique)

Cloud Functions est un environnement serverless pour construire et connecter les différents services Cloud sans avoir à gérer une infrastructure. C’est la plus petite unité de calcul offerte par GCP ; elle est capable de lancer une fonction et de l’arrêter instantanément.

Cloud Functions est un excellent moyen de construire des backends légers et d’étendre la fonctionnalité de services existants. Par exemple, Cloud Functions peut traiter des actions à réaliser quand des fichiers changent dans Google Cloud Storage ou quand de nouveaux messages sont disponibles dans Google Cloud Pub/Sub. Il peut exécuter des travaux légers de traitement des données (ETL) ou fournir une couche de logique pour répondre aux webhooks émis par n’importe quel événement sur Internet. Les développeurs peuvent invoquer directement Cloud Functions via HTTP sans avoir besoin de services supplémentaires.

Cerise sur le gâteau, il est possible d’utiliser Cloud Functions sur la plateforme Firebase. Cette fonctionnalité permettra au développeur de réaliser des opérations backends.

Disponibilité de nouvelles régions

Trois nouvelles régions sont disponibles sur Google Cloud Platform: la Californie, Montréal et les Pays-Bas.

BigQuery Data Transfer Service (Bêta Privée)

Ce service automatise le déplacement de données des applications SaaS (Adwords, DoubleClick & Youtube) vers Google BigQuery de manière programmée. Les analystes pourront poser les bases d’un entrepôt de données sans écrire une seule ligne de code.

Google Cloud Dataprep (Bêta Privée)

Ce nouveau service permet de réduire considérablement le temps nécessaire à la préparation des données pour l’analyse, ce qui représente environ 80% du travail des data scientists.

What Next?

Grâce à ces annonces, l’offre Cloud de Google s’étoffe encore plus et reste compétitive face à Amazon Web Services et Microsoft Azure.

DevOps

Dépréciation de l’orchestrateur fleet par CoreOS

CoreOS ont annoncé la dépréciation de fleet, leur orchestrateur de containers basé sur systemd et etcd, il y a maintenant un mois.

En effet, fleet, créé en 2014, a pu servir de base de réflexion solide au développement de l’orchestration de containers, mais est maintenant dépassé par des alternatives telles que Kubernetes, qui selon CoreOS « est en train de devenir le standard de facto pour de l’orchestration open source de containers ».

Il est normal de voir CoreOS pousser Kubernetes, ce dernier étant au coeur de Tectonic, leur solution propriétaire de gestion de clusters de containers. Dans la suite de ce mouvement, ils arrêteront donc tout support de fleet en février 2018.

Mais malgré cette décision de CoreOS de se tourner vers Kubernetes, n’oublions pas de que d’autres orchestrateurs de containers existent : Nomad de Hashicorp, le mode Swarm de Docker, ou encore Apache Mesos associé à Marathon de Mesosphère ; pour ceux ayant la chance d’être présents à Devoxx France 2017, nous vous y proposerons d’ailleurs une University de 3h sur le thème de l’orchestration de conteneurs couvrant Swarm, Mesos/Marathon et Kubernetes.

Docker annoncent leur version Entreprise

Docker vient d’annoncer une nouvelle « version » de Docker : Docker Enterprise Edition (EE). Cette séparation fait donc du Docker que nous connaissons la Community Edition (CE) afin d’éviter toute confusion.

Le côté business est mis en avant dans cette version Entreprise, avec 3 déclinaisons : la « Basic » incluant support et certification, la « Standard » y ajoutant Docker Datacenter, et enfin la « Advanced » insistant sur l’aspect sécurité avec les scans de vulnérabilités sur les images.

Docker en profite également pour changer de schéma de release ; là où actuellement les releases étaient un peu hasardeuses, les versions seront désormais délivrées de manière temporelle : une release tous les 3 mois + une « Edge » mensuelle. Afin de refléter ce changement du cycle de release, Docker change également de schéma de nommage pour les version en s’orientant vers un schéma « YY.MM » comme Ubuntu, ce qui fait de la version actuelle la 17.03 (2017.Mars) : ne soyez donc pas surpris si votre Docker 1.13.1 se transforme en 17.03, c’est tout à fait normal ! On ne peut que se réjouir à l’idée de ces releases régulières tant ce principe a réussit à Gitlab, qui sortent une nouvelle version chaque 22 du mois avec une précision d’horlogerie depuis octobre 2011, rendant les tâches de mise à jour panifiables et la possibilité de savoir quand sera disponible quelque chose qui aurait été contribué au projet.

Xebia France
Xebia est un cabinet de conseil international spécialisé dans les technologies Big Data, Web, les architectures Java et la mobilité dans des environnements agiles. Depuis plus de 11 ans nous avons la volonté de partager notre expertise et nos actualités à travers notre blog technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *