Publié par
Il y a 3 mois · 4 minutes · Cloud, DevOps, IoT, Mobile

Revue de Presse Xebia

Revue de presse de XebiaLa revue de presse hebdomadaire des technologies Big Data, DevOps et Web, architectures Java et mobilité dans des environnements agiles, proposée par Xebia.

Mobile

Google lance le projet Treble

Google a annoncé la mise en application de son projet Treble : le plus grand changement d’architecture bas niveau d’Android à ce jour.

L’initiative de ce projet vient d’un constat simple : chaque mise à jour d’Android est très longue et très coûteuse pour les fabricants de smartphones.

Le projet Treble propose de simplifier le cycle de déploiement en séparant l’OS Android en 2 parties :

  1. une partie OS Android provenant de Google,
  2. une partie spécifique à l’hardware.

Pour assurer une compatibilité entre ces 2 parties, une interface entre les 2 parties (Vendor Interface), et une suite de tests (Vendor Test Suite) sont disponibles.

Avec la mise en place de ce projet à partir d’Android O, on peut espérer une acquisition plus rapide de la dernière version d’Android pour les utilisateurs.

IoT

Raspberry Pi + Julia = JuliaBerry

La Fondation Raspberry Pi annonce à travers Twitter et son blog la mise à disposition du langage Julia pour Raspbian. Les créateurs de Julia ont travaillé dur à l’adaptation du langage pour la plateforme ARM du Pi. Le résultat ? Julia a été ajouté au dossier Raspbian et tous les modèles de Raspberry Pi sont supportés. L’équipe Julia ne s’est pas limitée à ça, ils ont aussi pensé aux librairies pour GPIO, Sense HAT et Minecraft. Tout est disponible sur la page GitHub JuliaBerry. Il ne reste plus qu’à essayer !

JuliaBerry logo

Cloud

AWS lance sa chaine twitch

L’idée est déconcertante au premier abord la chaine twitch aws diffusera des sessions lives réparties en deux catégories : « Live coding with AWS » et « AWS Maker Studio ». Dans les sessions Live coding on trouve des sessions sur le machine learning, dockeriser une webapp, … et du coté Maker Studio des sessions telles que « Build you first robot on AWS ». Vous pouvez retrouver d’autres infos sur la page AWS dédiée à sa chaine twitch. À noter que ces vidéos ne sont pas disponibles sur la chaîne YouTube d’AWS, donc Amazon distingue bien les deux sources de contenu.

DevOps

REX sur l’Infrastructure-as-Code à Coinbase

Coinbase nous proposent un retour d’expérience intéressant sur la mise en place de leur infrastructure-as-code.

À l’heure où l’on cherche à gérer son infrastructure de la même manière que du code (descriptif textuellement, stocké dans un gestionnaire de version, automatisé, etc), Coinbase ont essayé les 2 solutions de gestion d’infrastructure sur du cloud les plus connues : AWS CloudFormation et Terraform, pour finir par créer un « wrapper » fait maison à Terraform : GeoEngineer. Les détails de leur besoin de ce wrapper sont détaillés dans un draft qui n’est pas encore publié officiellement.

Le point le plus intéressant à retenir au final est sans doute ce qui est réalisé par leur commande « geo status », qui, via analyse de toutes leurs ressources AWS, permet de quantifier la partie déployée automatiquement et celle déployée humainement (sans doute à base d’un simple tag apposé lors du déploiement automatisé de ressources), leur donnant ainsi une métrique réellement pertinente à surveiller.

Netflix et leur gestion de nombreux dépôts de code inter-dépendants

Netflix semblent commencer à souffrir de la complexité induite par de nombreux microservices et bibliothèques internes, et commencent donc à chercher des pistes d’amélioration. Pour contexte, rappelons que Netflix sont souvent considérés comme une référence en terme d’état de l’art d’architectures résilientes et orientées microservices hébergées sur les principaux fournisseurs de cloud publics (AWS, Google Cloud et Azure).

Essayant de trouver le juste milieu entre de multiples dépôts de code très unitaires dépendant les uns des autres, et un seul énorme dépôt (comme c’est le cas pour Google par exemple), il s’agit plus d’un article exposant la réflexion de Netflix qu’une solution directe et « battle-tested ». Leur notion de « distributed refactoring » est réellement intéressante et expose la problématique sous jacente de gestion des responsabilité souvent rencontrée : lorsqu’un fournisseur de service (ici une bibliothèque ou une API interne) effectue des changements, toute la responsabilité de suivre ces changements repose habituellement sur les consommateurs de ce service; Netflix envisagent un autre angle d’approche avec comme concept « et pourquoi le fournisseur ne contribuerait pas a ces évolutions ? ».

Xebia France
Xebia est un cabinet de conseil international spécialisé dans les technologies Big Data, Web, les architectures Java et la mobilité dans des environnements agiles. Depuis plus de 11 ans nous avons la volonté de partager notre expertise et nos actualités à travers notre blog technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *