Publié par
Il y a 7 mois · 4 minutes · Back, DevOps

Revue de Presse Xebia

revue de presse Xebia

La revue de presse hebdomadaire des technologies Big Data, DevOps et Web, architectures Java et mobilité dans des environnements agiles, proposée par Xebia.

Back

Sortie de Node.js v8.0.0

La nouvelle version de Node.js vient tout juste de sortir et apporte son lot de nouveautés. Vous pourrez y trouver :

  • NPM en version 5.0.0.
  • Un upgrade du moteur V8 en version 5.8 (qu’ils prévoient si c’est possible de monter jusqu’à la version 6.0).
  • Une nouvelle API Node.js (N-API) pour développer des addons et les utiliser sur différentes plateforme ou version de Node.js.
  • L’arrivé de async_hooks permettant de mieux monitorer les operations de Node.js event loop et ainsi permettre de meilleurs diagnostics.
  • WHATWG URL Parser est maintenant stable et utilisable.
  • Quelques changements sur l’API Buffer, avec l’instantiation par défaut retournera une instance d’un buffer à 0 (zero-filling) afin d’éviter des problèmes de sécurité.
  • util.promisify qui permet de wrapper une callback d’une API afin de retourner une promise, comme le permettait Bluebird.

Cette liste n’est qu’une partie des nouveautés de cette upgrade. La liste complète et leurs explications sont disponibles sur le blog de Node.js. Cette version 8 sera en LTS à partir de novembre 2017.

DevOps

Retour sur les outils d’investigation modernes par Weaveworks

Weaveworks nous partage cette semaine un retour d’expérience sur les outils d’investigation modernes.

Ce tour d’horizon est vraiment complet : du monitoring avec Prometheus, au détail du traçage des requêtes avec OpenTracing, en passant par les outils de profilage CPU et mémoire pour Go, pour finir par les détails d’implémentation de la sérialisation de leurs messages avec Protobuff; le tout pour détailler comment ils ont pu passer de 80ms de latence d’écriture sur un de leurs composantss à 25ms.

De vrai détails d’investigation sur un problème de performances, métriques à l’appui, et avec une conclusion pertinente; que demander d’autre ?

Autoscaling de noeuds Jenkins sur GCE par Shazam

Shazam nous parle de son autscaling de slaves jenkins sur GCE (Google Cloud Engine) dans une optique de réduction de coûts.

En effet, à l’heure actuelle, la plupart des équipes se reposent sur Jenkins pour leur intégration continue. Avec l’avènement des conteneurs et des services à la demande, il devient de plus en plus courant de parler de « slaves de CI » à la demande : des noeuds temporaires n’ayant d’autre raison d’exister que de faire tourner un pipeline à un instant donné. Sans aller jusqu’à des noeuds temporaires conteneurisés, Shazam nous présente ses « Jenkins Node Auto Scaler » (jNAS), qui s’occupe d’autoscaler des slaves Jenkins sur le cloud de Google en se basant sur le nombre de jobs en attente dans la queue Jenkins.

Releases : Grafana, Terraform, Prometheus et Traefik

Comme chaque mois désormais, voici un résumé des principales releases intéressantes ayant eu lieu ce mois-ci :

  • Grafana 4.3 vient de sortir : les principaux points à retenir sont la gestion de MySQL en backend, l’amélioration des panels dont un nouveau pour créer des heatmaps, l’ajout d’un endpoint de healthcheck, ainsi que la possibilité d’automatiquement afficher une colonne par label dans les tableaux ayant pour source Prometheus, ce qui peut s’avérer très utile par exemple pour avoir un dashboard d’alertes !
  • Terraform 0.9.5 vient de son côté avec la gestion de Gitlab comme provider ainsi qu’avec le support de nouvelles sources de données et de nouvelles ressources.
  • Prometheus ont annoncé leur nouvelle version majeure, la 2.0, se focalisant notamment sur l’aspect performances et consommation de ressources grâce à un tout nouveau layer pour le stockage des métriques; les benchmarks inclus dans l’annonce parlent d’eux-même.
  • La release 1.3 de Traefik vient tout juste de sortir : au programme se trouve notamment la possibilité de configurer de l’authentification basique par frontend (par service donc, le frontend/backend ici étant les notions de load balancing et non des composants d’une application). On notera également la possibilité de stocker la configuration de Traefik dans DynamoDB ainsi que la possibilité de filtrer les services dans le dashboard. Enfin, le cycle de release de Traefik évolue pour passer de 4 à 2 mois (notamment grâce aux 4 développeurs embauchés suite à leur levée de fonds) et il semble qu’ils fournissent désormais une image Docker se basant sur alpine en plus de celle n’incluant que le binaire, pour ceux qui désireraient avoir au moins un shell pour investiguer ou qui voudraient s’assurer que les certificats de confiance sont installés de manière connue.
Xebia France

Xebia est un cabinet de conseil international spécialisé dans les technologies Big Data, Web, les architectures Java et la mobilité dans des environnements agiles. Depuis plus de 11 ans nous avons la volonté de partager notre expertise et nos actualités à travers notre blog technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *