Il y a 5 mois -

Temps de lecture 8 minutes

REX Meetup Agile Playground #44 : la cour de jeu Agile

      Mardi dernier Purple Wisehébergeait dans les locaux de Xebia le meetup d’Agile Playground Paris. Retour détaillé sur cette soirée réussie !

C’est quoi et pourquoi #AgilePlayGroundParis?

« Pour tous les aficionados de l’agilité, les coachs Agile, les praticiens Agile, Scrum Masters, Managers 3.0 qui souhaitent découvrir, partager, améliorer, contribuer, tester, animer, … des jeux mettant en avant les valeurs qui nous sont chères, AGILE PLAY GROUND nous permet d’organiser nos évènements autour du monde du jeu Agile. »

Groupe Meetup AgilePlaygroundParis

C’est donc une manière ludique de s’outiller d’avantage pour mieux aborder les problématiques de notre réalité professionnelle au quotidien.

 

Concrètement ça se passe comment ?

 

 .  

 

L’aspect collaboratif est prédominant dans les meetups Agile Playground. De ce fait, à partir du moment où une date est définie, les participants peuvent soumettre des propositions d’ateliers à suivre et / ou à animer via un commentaire sur la page du meetup.

Pour cette 44ème édition, Regis Schneider a procédé ainsi :

  • Ouverture du meetup (10min)
    • Recueil des propositions d’ateliers
    • Votes par intérêt des participants et faisabilité
    • Définition du plan du meetup
  • Place aux jeux (2h)
    • Répartition en plusieurs groupes / ateliers tournants
    • Débriefing x nombre de jeux / ateliers
  • Moment d’échanges autour d’une tisane (20min)
  • Cloture du meetup

Quels jeux ont été sélectionnés ?

Serious game

Destruction Créative basé sur les Liberating Structures proposé par Fabio Panzavolta

 

Durée : 45 minutes

Nombre de participants : 8 -10 personnes

Matériel : post-it, stylos, 1 animateur et paperboard

Objectif : se baser initialement sur un résultat (potentiellement) absurde et le rapprocher à notre réalité afin de remettre en question notre fonctionnement actuel

Principe du jeu : On nous demande parfois quelle serait notre situation idéale et comment on veut l’atteindre (un peu dans le modèle du speed boat ou remember the future). Cette fois-ci, Fabio nous a proposé de raisonner de manière inversée afin de déterminer la situation ou le résultat non désirable, puis de réfléchir sur les parades pour éviter d’y arriver.

L’objectif final n’étant pas immédiatement communiqué par l’animateur, il nous demande de répondre à ces questions au fur et à mesure :

1- Identifier un résultat indésirable
2- Lister tout ce que nous pouvons faire pour atteindre ce résultat indésirable
3- Lister tout ce que nous faisons aujourd’hui qui se rapproche du résultat de l’étape précédente
4- Déterminer les premières étapes (activités, procédures, programmes, comportements) qui permettront d’arrêter les éléments indésirables

Pour nous aiguiller dans le jeu et afin de mieux appréhender l’approche du résultat non désirable, nous avons eu droit à des exemples : « Créer un produit que personne ne voudra utiliser », « Etre sûr que l’équipe ne sera pas Agile ».

Une fois compris, le groupe de travail se lance donc dans l’exercice pour répondre à chacune des étapes citées auparavant de la manière suivante :

  1. Propositions individuelles sur des post-it pendant 1 minute
  2. Mélange dans le groupe et constitution de binômes afin de générer des idées encore plus pertinentes pendant 2 minutes
  3. Un autre brassage au sein du groupe, puis la constitution de nouveaux binômes (ou plus) pour partager et développer les idées dégagées précédemment durant 4 minutes
  4. Enfin, une restitution par les sous groupes aux autres afin de partager les idées principales pendant 5 minutes

Point fort de cet exercice : le fait de constituer continuellement différents groupes afin de partager les points de vue et de se concentrer sur les éléments les plus pertinents.

Quelques feedbacks :

« Merci Fabio, pour ta proposition de jeu très instructif …
L’avantage de ton jeu c’est qu’il est modifiable à souhait et que on peut le rejouer avec plusieurs équipes différentes 👍»

« La « destruction créative », un bon format de #retro»

 

Scrumind card proposé par Leonetti

Durée : 20 minutes

Nombre de participants : 6/7 personnes

Matériel : 1 table, 7 chaises, 1 animateur, 1 anti-scrum et 4/5 membres de la scrum team, le jeu de cartes disponible en téléchargement ici

Objectif : Faire passer des messages sur les aléas d’un projet et faire communiquer l’équipe

Principe du jeu : la scrum team doit délivrer le plus de valeur possible à chaque sprint mais la réalité ne se passe pas comme prévue et l’anti-scrum vient mettre des bâtons dans les roues de la scrum team. Burn-out, bug bloquant en production, baisse de budget, absence du PO… Comment l’équipe va-t-elle réussir à surpasser ces obstacles ?

Règles du jeu : nous vous suggérons de consulter la dernière page du jeu de carte disponible en téléchargement ici

Conseils des créateurs du jeu :

  • Pour l’antiscrum : il faut contextualiser l’attaque (on ne pose pas une carte comme cela, il faut l’expliquer). L’idée est de faire émerger des idées, des solutions par les joueurs qui répondent à un aléa projet précis.
  • Pour les joueurs : il faut communiquer tout au long de la partie, bâtir une stratégie. Lorsque qu’ils subissent une attaque, ils doivent d’abord réfléchir à ce qu’ils feraient dans la vraie vie. Ensuite on regarde les cartes pour connaître la capacité à faire. Cela permet entre autre de donner des idées qui peuvent venir même de ceux qui n’ont pas de cartes de défense.

 

Feedbacks :

« Super. Merci. Bonnes idées d’attaques et des parades qui donne l’occasion d’échanger sur les moyens faces aux difficultés. Et on s’est bien amusé ! »

« Excellent outil pour un Scrum Master qui souhaite faire passer des messages / prendre du recul à l’équipe avec pédagogie. Il est même possible de définir sa stratégie d’attaque en amont afin que la partie soit personnalisée et encore plus parlante. »

 

La spirale dynamique proposé par Patrick Manoukian et Georges Risk


Durée : 45 minutes

Nombre de participants : 6/7 personnes

Matériel : 1 table, 7 chaises, 1 animateur, un jeu de cartes

Objectifs :

  • Déterminer et comprendre la composition des différents niveaux du système de valeurs dans différentes contextes,
  • Rapprocher le manifeste Agile et ce système de valeurs,

Principe du jeu : Les participants doivent faire un rapprochement entre différentes cartes thématiques et des fiches qui représentent différents niveaux de valeurs. L’article d’Eric Lannemajou décrivant bien le déroulé de cet atelier.

Référence : http://www.spiraledynamique.com/Theorie/

Feedback :

« Ce jeu est très instructif, il nous a permis de comprendre un système de valeurs. Cependant, nous avons trouvé que l’entrée en matière n’est pas forcément évidente, même avec une équipe de 6/7 personnes, heureusement nous avons été aiguillés. Ce jeu permet de raccrocher des personnages ou des exemples liés à l’histoire à ce système de valeur, du coup, on aurait peut-être souhaité l’appliquer en plus avec des cas ou des profils types de notre quotidien afin de déterminer où ils se situent (voir sur soi). Et si on abordait un cas plus concret, on aurait ensuite aimé échanger sur les approches ou les actions qui peuvent aider à la transition d’un niveau à l’autre, mais cela nécessiterait plus que 45 minutes d’atelier. »

Ice breaker

One, two, ping, four, pong !

Durée : 5 minutes

Nombre de participants : 8-10 personnes

Matériel : une balle, un animateur

Objectifs :

  • Collaboration et concentration pour rester synchronisé (surtout sur le calcul et les gestes à réaliser),
  • Brise une potentielle rigidité des participants en début de réunion et apporte un effet énergisant,

Principe du jeu : Les participants forment un cercle, puis ils décident du sens dans lequel la balle va circuler (horaire ou anti-horaire).

La personne qui détient la balle va alors annoncer un nombre positif qui ne soit pas un multiple de 3 ou de 5 (on commence souvent par 1, c’est plus simple =]), puis elle la passe à son voisin qui va annoncer le nombre suivant.

Si le nombre à annoncer est un multiple de 3, le détenteur de la balle doit dire à la place « Ping ! » et tous les participants tapent des mains. Et dans le cas où c’est un multiple de 5, c’est le mot « Pong ! » qui doit être annoncé et tous les participants se mettent alors à faire un saut sur place.

Si on veut corser les choses :

  • Changer les participants de place durant le tour
  • Retirer temporairement certains participants du cercle
  • Passer la balle sans un ordre prédéfini

Référence : http://www.funretrospectives.com/one-two-ping-four-pong/

Feedback :

« J’apprécie particulièrement ce jeu simple qui nécessite autant de la coordination physique que mentale. Il permet vraiment de créer une bonne ambiance au sein d’un groupe et de se motiver pour la suite des ateliers. »

 

Triangles

Durée : 15 minutes

Nombre de participants : illimités

Matériel : post-its, stylos

Objectifs :

  • Mise en exergue du principe d’auto-organisation, d’intelligence collective et d’adaptation au changement.
  • Brise une potentielle rigidité des participants en début de réunion et apporte un effet énergisant.

Principe du jeu : retrouvez l’article d’Eric Lannemajou décrivant bien le déroulé de cet atelier.

Référence : http://www.funretrospectives.com/forming-triangles/

Feedback :

« Ice breaker compliqué à 40 personnes de part l’espace nécessaire et surtout le besoin de s’interfacer avec beaucoup de personnes que nous ne connaissons pas. Néanmoins le débrief fut riche, peut-être grâce à l’expérience des participants. A tester jusqu’à 20 personnes maximum ? »

Merci à #AgilePlayGroundParis et particulièrement à Olivier My et Regis Schneider qui nous ont fait confiance pour l’accueil.
Merci à l’ensemble des participants pour la bonne humeur et la bienveillance.
Et un GRAND merci à tous les animateurs qui nous ont proposé des serious games et ice breakers de grande qualité !

 

Si vous aussi vous organisez des Meetup agile, Purple Wise et Xebiapeuvent vous accueillir n’hésitez pas à nous contacter: contact@purple-wise.com

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Xebian, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.