Publié par

Il y a 9 années -

Temps de lecture 3 minutes

Soirée « Les applications Java et la Production » suivie d’un cocktail

Xebia organise le 12 Avril à partir de 19h, une soirée « Les dix bonnes pratiques des applications Java prêtes pour la production » suivie d’un cocktail.

Cette soirée gratuite vous permettra d’appréhender les bonnes pratiques que se doivent de respecter les Directions Etudes et Développement pour rendre leurs applications Java/J2EE prêtes pour la production.

Elle se déroulera dans les locaux de Xebia : 156, boulevard Haussmann, 75008 Paris.
Les inscriptions peuvent se faire :

Les technologies Java ont été massivement adoptées par les DSI pour la réalisation de leurs applications critiques. Porteuses de valeur et d’innovation, elles posent régulièrement problème au niveau des départements Exploitation/Production. Instabilité chronique, manque de capacité à monter en charge, difficultés de diagnostiques en cas de dysfonctionnement, déploiement chaotique sont autant de maux fréquemment rencontrés par les entreprises utilisatrices.

Les bonnes pratiques que se doivent de respecter les Directions Etudes et Développement pour rendre leurs applications Java/J2EE prêtes pour la production s’articulent autour des axes suivants :

Les bonnes pratiques pour le déploiement

Le déploiement est le baptême du feu d’une application en production. Comment réussir cette épreuve ?

  • Complexité des composants à déployer : simplicité rime avec fiabilité,
  • Les paramètres de configuration : éviter l’anarchie,
  • Traçabilité et build automatisés : maitriser sa plateforme.

Les bonnes pratiques de robustesse

Dans l’adversité, une application robuste assure un service minimum plutôt que de s’arrêter :

  • Dépendances inter-application : fail fast est il synonyme de fragilité ?
  • Prévention des saturations et des effets “domino” : l’art du code défensif,
  • Modes dégradés : les négociation technico-fonctionnelles.

Les bonnes pratiques pour la supervision et le monitoring

Une application en production doit exposer son état aux équipes d’exploitation et faciliter la détection de problèmes :

  • Indicateurs de bon fonctionnement d’une application : ne pas se noyer dans les chiffre,
  • Comment exposer les indicateurs de performances ? Fichier de log versus page JSP versus Java Management eXtension (JMX) ?

Les bonnes pratiques de log

Grande source d’incompréhension entre les départements études et exploitation, les logs d’application Java ? Quels formats de messages ?

  • Codes erreurs chers aux exploitants, exceptions chainées et stacktraces familières aux développeurs, quel compromis ?
  • Des logs de troubleshooting extrêmement verbeuses aux logs d’audit sécurité à conserver plus d’un an en passant par celles de perfs et celles de diagnostique, comment organiser les logs ?

Les bonnes pratiques organisationnelles

Avoir une application prête pour la production ne se limite pas à des bonnes pratiques techniques, la collaboration des départements études et exploitation est essentielle :

  • Prendre en considération les réalités de production dans les développements : une amélioration continue,
  • Les incidents : comment s’y préparer pour qu’ils ne se transforment pas en longues indisponibilité.

BONUS

Les bonnes pratiques de robustesse

  • Les mécanismes de ré-essai

Publié par

Publié par Xebia France

Xebia est un cabinet de conseil international spécialisé dans les technologies Big Data, Web, les architectures Java et la mobilité dans des environnements agiles. Depuis plus de 15 ans, nous avons la volonté de partager notre expertise et nos actualités à travers notre blog technique.

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Xebian, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.