Publié par
Il y a 8 années · 4 minutes · Architecture, Back, Divers

Architecture : Etre toujours impliqué

Nous avons vu dans un précédent billet que le rôle de l’architecture pouvait être remis en perspective au travers de la poursuite de trois objectifs : Etre Connecté aux objectifs métier de l’entreprise ; Assurer la Cohésion des solutions ; Accueillir favorablement le Changement. Voici un premier principe à appliquer afin d’atteindre ces objectifs. Il concerne l’architecte et son rôle et s’intitule « Etre toujours impliqué ».

Le rôle d’un architecte ne se limite pas à un projet ou à une phase d’un projet. Pour être efficace, un architecte doit avoir des perspectives bien plus larges. Un architecte Lean communique en permanence avec toutes les parties prenantes de la DSI (du métier aux opérations). Il joue un rôle actif dans la réalisation des projets. Il s’assure que les leçons apprises sur les projets passés ou en cours sont sues et qu’elles sont appliquées dans tous les projets qui le nécessitent.

Les architectes dans leur tour de cristal

Nous avons tous croisé des cellules d’architecture qui ne sont pas (ou très peu) au fait des objectifs métier des projets auxquels elles participent et qui ne sont jamais (ou très peu) en rapport avec la mise en œuvre opérationnelle de ces projets.

Dans ce type d’organisation, les architectes se voient assignés à un projet, s’isolent dans leur bureau, tergiversent pendant des mois en vase clos et produisent finalement un dossier d’architecture (d’au moins 100 pages) qui détaille leur vision de l’architecture parfaite à mettre en œuvre. Une fois le dossier livré, les architectes quittent le navire et attendent d’être assignés à un autre projet. Cette description est certes caricaturale, mais la réalité n’en est malheureusement des fois pas très éloignée. Il est courant que les architectes ne soient impliqués qu’au début d’un projet ou qu’ils ne communiquent qu’avec une partie restreinte des parties prenantes d’un projet.

Un syndrome typique de cette façon de fonctionner est, par exemple de concevoir une architecture très hautement disponible alors que les exigences des utilisateurs ne le nécessitent pas. Les coûts de mise en œuvre s’en ressentent, ce qui représente un gaspillage évident. Un autre exemple est de spécifier une solution que les opérations ne sont pas en mesure de mettre en œuvre ou d’exploiter.

Etre impliqué sur toute la chaine

« Etre toujours impliqué » signifie que les architectes doivent être impliqués durant tout le cycle de vie du projet, de l’émergence de l’idée jusqu’à sa (fin de) vie en production. Leur degré d’implication variera nécessairement en fonction des phases du projet, mais les architectes doivent constamment être dans la boucle. Ainsi, les architectes Lean sont responsabilisés vis à vis des objectifs métier de l’entreprise et s’engagent à apporter de la valeur dans l’atteinte de ces objectifs.

Les architectes Lean supportent plusieurs projets en parallèle et participent constamment à l’alignement de l’ensemble des parties prenantes de tous les projets. Ils s’assurent que les leçons apprises au cours des projets sont prises en compte et que tout le monde peut en profiter.

La poursuite des 3 C

L’application de ce principe permet une plus forte Cohésion des solutions puisque les architectes Lean sont activement impliqués et partie prenante sur plusieurs projets en parallèle. Cela leur permet de s’assurer que les projets apprennent les uns des autres et que des problématiques similaires soient résolues de façon consistante au travers du Système d’Information. L’implication constante des architectes au sein des projets permet d’incorporer immédiatement les feedbacks et les leçons apprises à la vision d’ensemble de l’architecture.

D’autre part, la Connexion aux objectifs de l’entreprise est améliorée puisque, en étant toujours impliqués, les architectes Lean interagissent régulièrement avec le métier. Les architectes s’obligent à comprendre les objectifs métier des projets auxquels ils participent et à traduire ces objectifs métiers en objectifs IT. Ils s’assurent que l’ensemble des parties prenantes comprend le cheminement qui a amené aux choix techniques, déclinaison des objectifs métier.

Enfin, l’accueil favorable du Changement est simplifié puisque, de part leur implication auprès du métier, les architectes Lean savent quelles parties du métier sont les plus à même de subir des changements. Ils peuvent ainsi, avec l’ensemble des parties prenantes, prendre des décisions qui faciliteront la prise en compte de ces changements ou, tout du moins, n’y mettront pas de barrière.

Les apports pour l’organisation

Avoir des architectes qui sont toujours impliqués, permet d’avoir des priorités correctement établies. De par leur implication sur l’ensemble de la chaine, les architectes connaissent les priorités de l’ensemble des parties prenantes, du métier aux opérations. D’autre part, les obstacles qui empêchent (ou empêcheront à court terme) les projets de progresser sont constamment dans leur radar. Ils peuvent ainsi prendre des décisions équilibrées et définir les priorités sur lesquelles ils doivent mettre l’emphase.

Parce que les architectes Lean sont en permanence nourris d’informations en provenance de l’ensemble des parties prenantes, leurs décisions sont basées sur des faits et sur l’expérience de la réalité de l’entreprise plutôt que sur des postulas théoriques.


Traduction libre du billet « Lean Architecture Principle #1: Always involved » publié par Gero Vermaas sur blog.xebia.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *