Publié par

Il y a 6 ans -

Temps de lecture 1 minute

JCrete 2013 – Wearable Pi

JCrete, c’est aussi des projets improbables ou tout simplement fous. J’ai eu la chance de rencontrer Chris Newland qui a créé un prototype de Google Glasses dont voici un aperçu.

Chris a débuté le projet Wearable Pi en novembre 2012. En quelques mots, il s’agit d’une implémentation maison (DIY) des Google Glasses utilisant le Raspberry Pi et JavaFx.

Pour réaliser ce projet, Chris a commencé par transformer un écran 3.5" 12V pour qu’il fonctionne sur du 5V. L’intérêt est qu’il peut utiliser une batterie portable USB délivrant 5V pour alimenter à la fois le RaspberryPi et l’écran, comme on le voit sur la photo ci-après.

L’objectif final est de pouvoir porter cet écran comme une montre, on s’éloigne évidemment des Google Glasses, mais l’idée est suffisamment cool pour être citée.

Concernant l’affichage sur les lunettes, Chris a fait plusieurs prototypes, dont un affichage recouvrant complètement les yeux (pensez à Cyclope des XMen), des lunettes plus classiques (Vuzix 920), et a finalement bidouillé une paire de MyVu 320×240 pour la transformer en monocle.

Assez parlé de hardware, intéressons nous maintenant au software.

Le projet est basé sur le Raspberry Pi Model B qui dispose de 256 Mo de RAM. Les ressources sont donc très limitées pour faire tourner une JVM. De plus, pour pouvoir utiliser JavaFX, il faut allouer 128 Mo de cette mémoire au chipset graphique, un ticket a d’ailleurs été ouvert à ce sujet pour que JavaFX soit moins gourmand en ressources graphiques.

Ce qui nous laisse un total de 128 Mo de RAM pour faire tourner l’OS, la JVM et l’application. On est loin des heaps de plusieurs Go mais il est possible d’en fait quelque chose.

Chris a développé plusieurs widgets JavaFX, dont :

  • un lecteur de tweets,
  • un lecteur de mails,
  • une application d’affichage de photos,
  • un client Google Maps.

Le tout fonctionne avec moins de 20 Mo de heap, ce qui est très confortable et laisse entrevoir de nombreux autres projets.

Alors, cet article a réveillé le McGyver qui sommeillait en vous ? Vous avez envie de rejoindre le projet ? N’hésitez pas à contacter Chris et à faire part de vos expériences !

Sources :

Publié par

Publié par Pierre Laporte

Pierre est un touche-à-tout chez Xebia qui aime relever tous types de challenges. Des problématiques d'architecture aux tests de charge en passant par la gestion de dette technique ou encore les applications mobiles, c'est poussé par cette volonté d'apprendre qu'il oeuvre aujourd'hui chez Xebia. Il aime faire du code propre et expressif, apprécie le travail d'équipe et se concentre avant tout sur le service rendu à l'utilisateur final.

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Xebian, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.