Publié par

Il y a 3 années -

Temps de lecture 8 minutes

Revue de Presse Xebia

Revue de Presse XebiaLa revue de presse hebdomadaire des technologies Big Data, Cloud et Web, architectures Java et mobilité dans des environnements agiles, proposée par Xebia.

Agilité

Oui un scrum master a du leadership

Lors de L’agile Tour Bangkok, Maris Prabhakaran a eu une approche intéressante du Scrum Master. Il ne nous rabâche pas l’habituel Scrum Master « garant de l’agilité » (que je n’aime pas du tout car comment être garant d’une chose qui ne nous appartient pas) mais aborde son côté Leader, sous un angle plus pro-actif et moins animateur de cérémonies (ce qui ne représente que 10% de sa réelle activité). A travers une modélisation et quelques questions à se poser en tant que Scrum Master, il nous en présente un qui assume plusieurs formes de leadership selon le besoin et les situations rencontrées pour soutenir le Product Owner ou l’équipe.

A mon sens, et de ma compréhension, il manque une dimension à ce Scrum Master que Mr Prabhakaran présente dans son triangle. Dimension issue du second lien de la sociocratie : il a un rôle à jouer pour faire baisser les tensions de l’équipe vis à vis d’un manager ou d’un environnement extérieur. Ce qui permet d’éviter de dire, ce que j’entend souvent, que c’est un rôle secondaire, à cumuler avec une autre activité (dévelopeur ou manager). Il doit être un vrai contre-pouvoir et si on l’affaiblit il va perdre de sa capacité à leader (au sens impulser les démarches nécessaires) l’efficacité et l’efficience de l’équipe. Cette posture assure un rôle défini par le Scrum Guide où le Scrum Master est au service de l’organisation dans laquelle l’équipe vit.

Comment agiliser les cartographies SI ?

Voici un article intéressant sur un sujet crucial de l’agilité à grande échelle. L’agilité stratégique chère à Donald Sull implique de modéliser son environnement et de mettre ce modèle à l’épreuve de la réalité régulièrement pour éviter de tomber dans un forme de schlérose qui, de réussite en réussite, nous rapproche surement de l’échec. Ici ce principe est appliqué à la cartographie du système d’information. Souvent vécu comme un carcan elle peut être agilisée et vecteur de transformation. C’est en tout cas un élément de décision très centralisé qui doit être au service des release trains et des équipes.

Un coach découvre la jungle des toggles grâce à Martin Fowler

Si comme moi l’usage des toggles se restreint à la capacité d’ajouter ou non telle ou telle fonctionnalité à une release, alors cet article est fait pour vous car il nous fait découvrir non pas une, non pas deux mais trois autres types d’usage de ces toggles. Certains avec des durées de vie de plusieurs années … Alors oui j’ai sauté les parties de code, mais il est en js donc facile à comprendre, alors faites vous plaisir …

Si l’A/B testing n’est pas une révélation, le « champagn brunch » et les Ops toggles sont (pour moi) des notions nouvelles et intéressantes !

Dernier buzzword pour agiliste qui veut faire croire qu’il code toujours : l’inversion de décision … ou comment utiliser l’inversion de contrôle pour que la fonctionnalité n’ait pas besoin de savoir si elle est visible ou non … simple en fait c’est une histoire SMART ou de SIMPLE !

Front

Grunt 1.0.0 rc1 est disponible

La team du célèbre Task-Runner vient d’annoncer la sortie de la première release candidate pour la version 1.0.0 de l’outil.

Cette release se focalise sur la correction de bugs ainsi que sur un meilleur support des versions v0.10, v0.12, v4.0, v5.0 de NodeJS. Par contre, Grunt 1.0.0 ne supportera plus NodeJS v0.8.
Elle inclut aussi des mises à jour de dépendances telles que Lodash 4.3.0 et des modifications de son API.

grunt-cli est maintenant inclue dans le module grunt et n’est plus à installer avec un scope global.

Vous pouvez maintenant lancer la commande npm install grunt --save-dev dans le dossier de votre projet et ajouter Grunt à vos scripts npm :

{
  "scripts": {
    "grunt": "grunt"
  }
}

Ainsi vos développeurs n’auront plus qu’à installer les dépendances du projet via npm install et ensuite lancer la commande npm run grunt pour executer les tâches du Gruntfile.js

Bien sûr, si vous préférez exécuter les commandes grunt, vous pouvez toujours vous servir de npm install -g grunt-cli et l’utiliser comme avant.

Toutes ces informations sont disponibles sur le blog de la team grunt.

Comprendre en détail le projet AMP de Google

Christian Cantrell vient de publier un article très complet sur le projet AMP (Accelerated Mobile Pages) de Google.

On retiendra que ce projet se présente sous la forme de trois composants principaux: le HTML « AMP », le runtime et un nouveau système de cache.

AMP HTML qu’on pourrait comparer à un « reboot » du language HTML qui aurait été pensé « mobile first » et performance. Certaines balises sont interdites comme les balises <script> (sauf celles associées au projet AMP), <frame>, <form> et <input>, et d’autre sont remplacées par leurs équivalents, par exemple <img> par <amp-img>. Enfin de nouveaux éléments font leur apparition comme <amp-ad>, <amp-analytics>, <amp-font>, <amp-fit-text>, <amp-mustache>, <amp-twitter> pour n’en citer que quelques-uns.

Par ailleurs, les styles seront obligatoirement insérés en « inline » et ne doivent pas dépasser 50kb. On notera aussi le support des « layouts », avec par exemple le layout « responsive ».

Pour rendre une page HTML compatible avec AMP, il est désormais nécessaire n’ajouter un attribut à la balise html: <html ?> ou <html amp>. Une série d’autres étapes sera nécessaire, la plus intéressante étant, bien sûr, le chargement du « runtime » avec le script <script async src= »https://cdn.ampproject.org/v0.js »></script>.

Underscore.js bientôt remplacé par Lodash dans Backbone.js ?

John-David Dalton vient de publier une mise à jour au sujet de la fusion des deux librairies les plus utilisées dans les projets JavaScript Underscore et Lodash. Dans cette Issue du projet underdash, John-David commence par comparer l’activité des deux projets, puis il évoque la possibilité de remplacer underscore.js par lodash dans Backbone.js. Si ce projet se concrétise, cela signerait surement la fin des développements dans Underscore au profit de Lodash.

Lodash vs underscore

Data

 Nouveau projet Apache à suivre

C’est le projet Apache Arrow. Partant du constat qu’une grosse perte de temps est due à la serialization/deserialization des divers systèmes exploitant la donnée, plusieurs développeurs (faisant partie des projets comme Cassandra, Hadoop, Spark et j’en passe) se sont attelé à la tâche de fournir un format de mémoire commun utilisable directement depuis plusieurs plate-formes, langages (pour l’instant java et c++ si l’on en croit le mirroir github).

Ainsi, les différents systèmes n’utiliseraient plus chacun leur mémoire interne bien cloisonnée, mais plutôt des données communes qui seraient organisées en colonne, facilitant ainsi la communication entre les systèmes et épargnant un usage massif de CPU (la page du projet parle de 70-80%).

DevOps

 Hashiconf débarque en Europe !

L’année dernière la première Hashiconf avait eu lieu aux États-Unis et cette année une version européenne est prévue du 13 au 15 juin aux Pays-Bas chez nos confrères de Xebia NL. La conférence se déroule sur 3 jours avec une journée de formation et 2 jours de talks.

Les journées de talks seront organisés en 2 tracks: « Workflows » pour tout ce qui touche au Continuous Delivery et DevOps et les outils associés (Vagrant, Otto, Packer, et Terraform) et la track « Runtime » pour tout ce qui concerne la mise en place et la maintenance d’applications scalables en production avec des outils tels que Serf, Consul, Nomad, et Vault.

Si cela vous intéresse le CFP est ouvert jusqu’au 8 mars !

Publié par

Publié par Xebia France

Xebia est un cabinet de conseil international spécialisé dans les technologies Big Data, Web, les architectures Java et la mobilité dans des environnements agiles. Depuis plus de 15 ans, nous avons la volonté de partager notre expertise et nos actualités à travers notre blog technique.

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous recrutons

Être un Xebian, c'est faire partie d'un groupe de passionnés ; C'est l'opportunité de travailler et de partager avec des pairs parmi les plus talentueux.